L’approche holistique

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui la politique, les finances, la culture, la science et la réalité, tout est construit seulement sur ​​la communication, lors de la connexion mutuelle, bien qu’une personne ne soit pas adaptée intérieurement à ces systèmes. Il s’ensuit que l’ensemble de nos systèmes a atteint ce genre d’état, mais une personne ne l’a pas fait et c’est donc très difficile. Nous ne sommes pas en mesure de gérer quoi que ce soit correctement. Donc, notre économie, les arts, la science, l’éducation des enfants, et le reste de nos systèmes sont en  crise. En principe, ils aspirent à être solidaires, mais la personne qui les gère, n’est pas encore faite ainsi. Donc,  que peut-on faire avec elle ?

L’égo humain reste individualiste. Nous voyons comment une personne veut se retirer, se détacher, être seule, et se cacher des autres. Elle a besoin d’un appartement séparé. C’est, comme si elle était prête à devenir connectée à d’autres, mais seulement par téléphone et par ordinateur, comme si on gardait son individualisme, son immunité. Et nous n’avons pas besoin de détruire cela, mais au moins l’adapter à ces systèmes dans lesquels nous existons déjà.

La nature elle-même est globale et se trouve dans une dépendance mutuelle complète dans toutes ses parties. Nous avons créé nos sciences, et nous assumons que la physique, la chimie, la biologie et la zoologie sont des recherches  distinctes  sur la nature, ce qui n’existe pas dans la nature. Elle est unifiée et tout en elle est mutuellement connecté. Cela signifie que l’approche doit être générale et globale, mais ce n’est pas le cas.

Une approche identique, générale doit être prise pour l’ensemble de l’existence globale commune, mais cela n’existe pas. L’homme ne s’est pas s’adapté au monde où il vit, tandis que du côté de la nature, ces mêmes systèmes se sont soudainement changés, sans aucun lien avec nous, afin d’être intégraux. L’évolution nous a amené à cet état.

Nous ne pouvons pas continuer à exister de cette manière, la crise va se poursuivre. Son objectif est d’inviter le besoin de changement au sein d’une personne.

Et une personne a besoin de passer par tous ces changements de façon indépendante et consciemment. Elle a besoin de se mettre à la forme de la partie intégrale, pour être compatible avec tous les systèmes: social, politique, financier, culturel, et  ainsi de suite.

 D’une  «Discussion sur l’éducation intégrale », 20/05/2012.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: