Une Cour en tant que forme de compréhension de l’essence Humaine

Dr. Michael LaitmanQuestion : Qu’est-ce que la Cour, en tant que forme d’éducation intégrale? Qu’est-ce que nous essayons: l’égoïsme?

Réponse : Nous pouvons juger la personne elle-même (comme nous le faisons généralement), et nous pouvons juger ses qualités tout en l’aimant. C’est-à-dire, nous séparons tout cela en diverses couches : je l’aime comme mon jeune enfant et vois quelles sont les qualités négatives inhérentes à sa nature : supposons, qu’il les ait reçues de son grand-père, arrière grand-père, ou d’autres ancêtres.

J’essaie de diviser en diverses couches ce qui lui fut donné par la nature et j’essaie de le percevoir différemment, à la fois lui et ses qualités. Alors seulement, je peux le justifier ou le juger.

Je ne peux évoquer en lui une attitude appropriée envers moi : C’est moi, et ce n’est pas à moi. Ce qui n’est pas à moi restera en moi, je ne peux rien faire avec cela. Mon «moi» doit être construit de telle façon que je compense ce qui n’est pas » à moi  » – tous mes penchants antisociaux égoïstes – afin d’établir un contact avec les autres.

C’est-à-dire, le procès a divers facette. La chose principale est de jouer avec cela et d’avoir peu à peu une meilleure perception pour pouvoir plus tard entrer en contact avec l’autre, parce que je lle comprends et il me comprend. Même sans se regarder – cela se produit au niveau de nos sentiments, au niveau du subconscient, sans même regarder une personne, sans la voir- je peux déjà la sentir, et elle peut me sentir.

Un phénomène étonnant se produit ici ; l’absence de contact humain, surmonte la distance. Toutes nos caractéristiques physiques, nos qualités, et tous nos sens, vue, ouïe, odorat, goût, tactiles, se dissolvent avec la dissolution de notre corps animal. Nous commençons à nous percevoir les uns les autres au niveau de l’information, au niveau du sentiment. Seuls l’esprit et le cœur de l’autre entrent en contact avec moi. Un mouvement graduel une évolution prend place s’établit.

Question : Il s’avère que chaque fois que je me débarrasse d’une partie de mon ego, je m’approche de l’unité, est-ce vrai ?

Réponse : au point où vous commencez à sentir l’essence intérieure des gens, vous commencez à les percevoir correctement ; sinon, vous ne serez pas capable de sentir, l’un détermine l’autre. Cela vous élève peu à peu du niveau animal au niveau humain, le niveau de l’essence interne et intégrale de tout le monde.

Extrait d’un «Discours sur l’ éducation intégrale » 18/12/11

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed