Les dix-huit degrés de la prière

Dr. Michael LaitmanAfin de comprendre ce qu’est la prière, nous devons compter sur notre expérience antérieure et imaginer un état opposé à la sainteté, dans lequel une personne sent qu’elle est morte. Cela signifie qu’il sent la jalousie, l’ambition, un désir de contrôler, et les désirs ordinaires de l’ego pour la nourriture, le sexe, et la famille. Il sent qu’il est devenu esclave de ses désirs à travers lesquels la règle de la force supérieure devient apparente.

Dans le même temps, il est conscient que cet état est opposé au don sans réserve, se souciant des autres et du Créateur, qui doit être au-dessus de tous les soucis et les calculs le concernant, sa famille, et tout ce qui n’a rien à voir avec la spiritualité.

L’objectif de la création est la révélation du Créateur aux créatures. Si une personne choisit cet objectif comme sa mission pour laquelle il est disposé à travailler, comme il est écrit, «comme un bœuf à la charge et comme un âne à la charge, » afin de devenir le lien qui transmet et se connecte être le plus petit agent qui ne reçoit pas de récompense, dans ce cas, cela signifie qu’il se tourne vers le Créateur avec la prière juste. Il ne sait même pas qu’il est celui qui apporte la révélation, et qui plus est, il ne veut pas de récompense pour cela et il est content d’avoir eu la possibilité de travailler sans une récompense.

Cette attitude se révèle en nous grâce à l’influence de la Lumière dans les différents états, et par là, nous commençons à respecter et à évaluer davantage l’obscurité. Le plus contradictoire des états est révélé à une personne,  plus nets sont ses éclaircissements, ses pensées et ses sentiments, à partir desquels  elle peut former sa demande au Créateur pour être sauvé.

Chaque prière découle du désespoir, d’être tombé sous le contrôle des pensées égoïstes pour soi-même, au lieu de penser à la révélation du Créateur aux créatures, au « bon et au bienveillant. » Si une personne vise correctement, elle atteint un état dans lequel l’ensemble de son désir ne fonctionne que pour la révélation du Créateur dans les récipients des êtres créés, de Malkhout, Shekhina (Divinité).

C’est ce qu’on appelle la prière de dix-huit bénédictions: neuf degrés de la Lumière directe et neuf degrés de la Lumière réfléchie. Ainsi, une personne atteint une véritable prière.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 10/06/12, Shamati N ° 113

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: