Les bonnes intentions et la bonne intention

Dr. Michael LaitmanD’une part, les commandements « entre une personne et son ami » sont plus importants que les commandements  « entre une personne et le Créateur », car par l’amour des êtres créés on mène à l’amour du Créateur. Mais d’autre part, nous ne devons pas oublier l’objectif final: Nous ne devons construire correctement des relations mutuelles entre nous que dans le but de nous connecter au Créateur.

Sinon, nous aurions tout simplement démontré de l ‘«idéalisme»  pour tenter de surmonter la crise, d’améliorer le système éducatif, de devenir des personnes meilleures et plus heureuses … Tout cela est plein de mal et conduit à un effondrement encore plus grand. Après tout, par cela nous détournerions l’humanité de sa partie interne, en la conduisant vers une route secondaire. Alors les gens ressentiraient des souffrances encore plus grandes en essayant de laisser ces tentatives, combien merveilleuses elles pourraient paraître.

Nous voulons mettre fin à la faim et rendre tout le monde en bonne santé,  combler tout le monde avec de la joie. Mais si dans le même temps, nous ne visons pas à l’adhésion au Créateur, avec l’objectif de la création, si nous n’avons pas l’intention d’apporter la satisfaction au Créateur et de Lui permettre de se révéler, alors au lieu du trajet  direct vers le haut, nous choisissons une route secondaire, et ensuite encore plus de souffrances seraient nécessaires afin de nous remettre sur les rails.

Ainsi, par nos actions apparemment bonnes, nous appellerions des résultats négatifs, de sorte que comme il est dit: « Il est préférable de s’asseoir et de ne rien faire»

De la 4 ème partie du cours quotidien de  Kabbale  du 12/06/2012, « Arvout (Garantie mutuelle) »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed