Une atteinte qui ne laisse aucun doute

Dr. Michael LaitmanLa sagesse de la Kabbale utilise seulement des termes et des noms qui sont réelles et qui reflètent la réalité. C’est une loi immuable de tous les kabbalistes : «Ce qui n’a pas été atteint est impossible de nommer et de définir. » Jusqu’à ce qu’un objet ne se soit pas complètement révélé, comme si vous le teniez dans vos mains, les kabbalistes n’appellent pas cela « atteindre », mais appellent cela comprendre,  connaître, etc.

De cette manière, nous atteignons un phénomène jusqu’à son fondement, du début de sa création jusqu’à sa fin, dans les moindres détails. Et dans la même proportion où nous l’atteignons au sein de nos récipients de perception, nous en devenons nous-mêmes enrichis et complexes. Après tout, tous les mondes sont à l’intérieur de nous et leur image entière apparaît à l’intérieur de nous. Je n’étudie pas des phénomènes extérieurs, mais tout ce qui se passe à l’intérieur de moi, et en ce faisant, je me comprends de plus en plus et réalise dans une plus grande mesure qu’il n’y a rien en dehors de moi. Si avant, je voyais le monde comme étant à l’extérieur, c’était uniquement dû à une perception déformée, alors qu’en réalité, c’est une projection qui se reflète dans mon cerveau.

En fin de compte, l’atteinte spirituelle ne laisse aucun doute, tout comme je ne doute pas des choses basiques et élémentaires, telles que combien de doigts j’ai sur ma main. C’est pourquoi il est écrit en différents endroits que la Kabbale ne nécessite pas de preuve, car elle ne peut pas donner de preuves à une personne, qui n’a pas atteint. Avoir foi dans des paroles n’aidera pas ici, chaque personne doit s’élever à un niveau d’atteinte, ressentir à l’intérieur d’elle-même les écrans, les Lumières, et les récipients. Ainsi, elle verra la réalité – la constaterad’elle-même au moyen de sa vision intérieure.

Alors notre monde semblera soudainement être aussi à l’intérieur. En effet, alors que les désirs sont corrigés, une personne ressent en son sein les facettes et manifestations du monde. Quand nous travaillons dans un groupe, qui essaie d’amener les amis à être dans un état d’union plus fort, de lien, et d’Arvout (garantie mutuelle), afin de devenir comme un seul homme dans un seul cœur, alors à travers cela, nous nous préparons pour cette même perception, qui dépend entièrement de la personne elle-même.

C’est pourquoil’atteinte spirituelle n’a pas de frontières. Tout ce que nous voyons à l’extérieur transite vers l’intérieur, en devenant une partie de nous.


De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 08/06/12, « L’essence de la sagesse de la Kabbale »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed