De nombreuses réincarnations dans un seul corps

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce qu’une réincarnation?

Réponse: Je suis dans le désir de recevoir et de découvrir les Reshimot brisés (réminiscences), ce qui veut dire que je sens que mes connexions avec l’environnement et le Créateur sont brisées. Donc, je fais des efforts pour me connecter avec l’environnement afin de devenir un récipient approprié pour le Créateur, pour la Lumière.

Supposons qu’en travaillant au-dessus de mon désir brisé, j’ai demandé et obtenu l’influence de la Lumière qui a corrigé ma connexion avec les récipients brisés qui sont près de moi, et nous nous sommes connectés et avons atteint une plus grande compatibilité vers la Lumière. Maintenant, le récipient qui a été corrigé par moi est rempli avec la Lumière de Nefesh. Ainsi ai-je rempli le désir brisé qui a été révélé à moi. Cela signifie que j’ai vécu une vie et que j’ai effectué une correction.

Maintenant, le prochain niveau se révèle à moi. Le désir précédent meurt, je n’en ai pas besoin plus. La lumière qui sort du Partsouf spirituel précédent et se révèle dans le prochaine Reshimo est plus grand et plus avancé. Cela signifie que c’est encore plus brisé! Mais avec l’expérience que j’ai de la vie précédente, je sais déjà comment la corriger. Par conséquent, je continue à progresser et à me corriger.

Je dois relier les récipients  brisés qui sont encore plus opposés les uns des autres et je dois demander à la Lumière de nous connecter. Ainsi, une vie passe après l’autre jusqu’à ce que j’atteigne ma correction complète. A cette époque, les Reshimot brisés cessent  d’être évoqués et sont révélés car j’ai corrigé l’ensemble de ce qui est brisé, ce qui signifie que j’ai vécu toutes mes vies. Ces vies n’ont rien à voir avec notre corps physique qui vit comme un animal. Il est seulement semblable à un animal car notre vie symbolise l’avancement du désir de recevoir.

Contrairement à l’inanimé, au végétal, et à la nature animée, nous sommes des animaux spéciaux, dans lequel le désir de recevoir change constamment et finit par atteindre une impasse, ce que nous nous sentons aujourd’hui. Nous réalisons soudainement que ce n’est pas une vie et nous ne comprenons pas où nous allons. Les souffrances nous obligent à commencer à poser des questions sur le sens de la vie, sur sa finalité et sa racine. Dans le désir qui se développe au niveau minéral, végétal, et animal, il y a déjà un début d’une nouvelle aspiration qui nous oblige à poser des questions sur ce qu’il y a au  niveau au-dessus de moi.

De la 1 ere partie du cours quotidien de Kabbale du 08/06/2012, Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: