Le monde sur l’échelle de la justification

Dr. Michael LaitmanL’homme oublie qu’il est toujours debout devant la Lumière, le Créateur, le bien qui fait le bien, sans aucune limitation. Et toutes les limites, les obstacles, les interférences, la distance, et la dissimulation sont dans l’homme lui-même. Tout ce qu’il doit faire, c’est enlever ce couvercle, détruire l’obstacle, et cela disparaîtra. Toutes les perturbations qui existent dans l’homme sont la conséquence de la paresse et de l’orgueil qui sont placés comme un obstacle devant lui par son désir égoïste souillé. Nous devons comprendre que si la Lumière supérieure remplit tout, alors toutes les perturbations viennent uniquement de nous.

Si une personne vient vraiment à désirer de se débarrasser des perturbations à travers l’environnement (ce qui signifie l’enseignant, les livres, les amis, le groupe, et tout le travail qui vient avec lui), cela signifie qu’elle s’annule vraiment. C’est parce que ses efforts se transforment en un écran et la Lumière Réfléchie. La perturbation est causée par l’absence de l’écran et de la Lumière Réfléchie, et cela apparait dans l’homme comme le résultat de la rupture. Chacun de nos états vient de la rupture parce qu’il n’y a rien en nous sauf un désir brisée égoïste qui dresse un tableau déformé des différentes images et formes, des sensations, des opinions, des pensées, des désirs et pour nous dans nos qualités souillée; nous appelons tous ces les choses « ce monde. »

Mais au moment où nous souhaitons surmonter cette rupture, nous comprenons que nous vivons tout cela dans notre désir souillé, qui doit être tourné à l’envers. Nous n’avons pas besoin d’autre chose que de ce désir de transformer tout à l’inverse. Il y a une demande appelée la prière, un appel, un cri, en ce qui concerne ce qui est écrit: « Mes enfants m’ont battu, » parce qu’ils ont forcé le Créateur à changer cette sensation et cette vision déformées pour les seuls véritables.

Et dès que nous nous inclinons vers la correction, nous inclinons notre monde entier vers la justification, et cela s’inverse. Nous pensons que le Créateur le fait, mais en fait nous le faisons de nos propres mains. La Lumière est toujours au repos absolu et Elle est toujours prête à nous aider. Tout dépend de savoir si nous serons en mesure de l’évoquer et de l’obliger à le faire.

C’est pourquoi nous avons besoin de dire: «Personne ne va m’aider, seulement moi » Parce que tout est dans les mains de la personne: l’étincelle spirituelle, le désir corrigé, et l’environnement qui doivent être organisés de sorte qu’il représente un système de valeurs propres, une échelle de priorités. Et avec tout cela, une personne sera en mesure de progresser et d’exiger la correction de la Lumière, la source, qui deviendra révélée, l’instant que la personne désire vraiment.

D’une part, il est écrit que le Créateur fait tout. Mais d’autre part, il est écrit que tout dépend de la personne. Et en réalité, tout est fait par la Lumière supérieure, la force supérieure, mais seulement à la demande de la personne. Même quand nous souffrons aujourd’hui et que nous semblons vouloir nous débarrasser de la souffrance, en réalité, nous ne voulons pas être libres de celle-ci. Si nous le voulions vraiment, nous aurions terminé toutes ces souffrances il y a longtemps.

En d’autres termes, la Lumière, le Créateur, font toutes les actions, mais c’est l’homme qui prend la décision concernant ces actions. Il est écrit, « Il travailla et trouva, » cela ne se passe pas d’une autre manière. C’est pourquoi il est nécessaire de comprendre que tous les outils soient connus et le lieu de l’analyse soit clair. Il est également nécessaire d’analyser l’intention, la direction de sa pensée, et l’objectif. Et quand une personne fait les bonnes analyses, utilise son environnement et tous les outils qui lui sont donnés dans le bon sens, alors la Lumière supérieure est prête à faire cette action au moment où ce désir apparaît en l’homme.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 27/06/12, Les Écrits du Baal HaSoulam, Igrot, « Lettre 34 »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed