Des mesures de sécurité avant un prochain effondrement

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-ce que mon entêtement ne vaut rien? Si tout dépend du Créateur et que demain, il peut me jeter dehors, où est mon travail ici?

Réponse: Ce n’est pas d’important si le Créateur me jette ou non; je dois être têtu. Je dois faire en sorte que même quand je sens que  le Créateur va me rejeter, je ne pars pas. Je reçois un tel soutien de l’environnement qu’il me permet de rester et de ne pas fuir.

Plus on avance, plus le Créateur nous rejette. Je ressentirai davantage de manque de respect pour Lui, et la relation entre nous ne fera qu’empirer. Je ne comprendrai pas pourquoi le Créateur me paye  avec une telle ingratitude. C’est le travail, et c’est là sa récompense? Est-ce juste?

De nouveaux, désirs égoïstes corrompus se révèleront constamment et par conséquent, nos relations avec le Créateur vont s’aggraver, elles vont être désagréables et illogiques. Les amis me sembleront également pires et inférieurs, et le chemin semblera inutile. Je ne vais pas trouver les forces en moi, ni l’explication logique pour respecter le Créateur, le groupe, et le chemin.

Entre temps, nous sommes dans un état où tout semble sublime et important dans notre esprit bestial corporel, dans notre ego. Nous voyons que le monde corporel ne vaut pas grand-chose par rapport à ce grand objectif et que nous avons une fondation qui est au-dessus tout le reste.

Cependant, c’est la façon dont nous le voyons aujourd’hui, et demain, si nous sommes plus forts, on nous montrera une image totalement différente; qu’il n’y a rien où s’accrocher le long du chemin. Le Créateur semblera comme une illusion folle que n’existe pas vraiment, le groupe va avoir l’air d’un rassemblement de gens vides, inutiles, et l’étude comme une occupation dénuée de sens qui n’a pas conduit personne au succès jusqu’à présent.

Il y a une sorte d « ‘ouverture des yeux», et c’est un miracle qu’une personne puisse tenir sur le chemin et continuer. Ce n’est qu’entre temps que, compte tenu de notre faiblesse, nous a été donné un tel sentiment que le groupe est important, et les amis, l’enseignant, et les livres sont importants.

Cependant, imaginer que l’enseignant vous quitte, le groupe est devenu sans importance, et les livres tout simplement se tiennent debout sur le bureau couverts de poussière, et c’est tout. C’est la fin. Donc, nous devons nous préparer pour les états avancés qui pourront être très difficiles.

Je vois que les gens veulent échapper à des situations désagréables mineures et ne peuvent pas justifier leur effort. Même avant qu’ils ne soient désorientés d’en haut et rejetés de la spiritualité, ils ont déjà fui.

Nous devons comprendre que le Créateur est derrière toute l’image que nous percevons, et derrière la façon dont nous nous sentons nous-mêmes et le monde. L’image de ce monde n’est pas seulement ce que je vois devant moi, mais c’est tout ce que je ressens. Après avoir accepté cette image et en essayant de la sentir dans toute sa profondeur et dans tous les sens, dans l’esprit et dans le cœur, je dois dire qu’il n’y a rien hormis Lui et que c’est Lui qui me représente cette image intentionnellement pour que je réagisse correctement.

Comme il est écrit, « Par tes actions, nous te connaitrons. » Ses actions sont moi et ce monde. Je Le connais parce qu’à  travers tout cela, je veux L’atteindre et  Le connaître comme la force du don, comme le bon et  bienveillant.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 03/07/12, Écrits de Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed