Donner sans réserve en deux phases

Dr. Michael LaitmanBaal Ha Soulam, Introduction au livre du Zohar, point 32 « Et lorsque l’homme est récompensé en étant entièrement dans un désir de donner sans réserve, sans rien recevoir pour lui-même, il est récompensé en obtenant l’équivalence de forme de son NaRaNHaY supérieur descendant de sa source dans Ein Sof à l’état un, à travers les purs ABYA. Et qui est immédiatement attiré à lui et se revêt en lui graduellement.

Nous avons un désir très grand de recevoir qui grandit quand nous gravissons les niveaux de correction. Ce processus commence dès le moment où nous aspirons à la connexion.

Le désir se révèle progressivement. Nous devons tout d’abord corriger le niveau de «donner pour donner, » qui, en termes kabbalistiques est appelé Hafetz Hessed, le niveau de Bina, Hassadim. Ensuite, nous corrigeons le désir au niveau de « recevoir en vue de donner», ce qui est déjà le niveau de Hokhma.

Au niveau de Bina, tout notre mauvais penchant semble être corrigé, au moins depuis qu’il n’a pas l’intention d’ « afin de recevoir. » Ensuite, les erreurs se transforment en mérites et les maux se transformer en erreurs. Nous atteignons une sorte de neutralité, maintenant notre désir de recevoir n’est plus le mal.

Puis nous continuons notre travail jusqu’à ce que tout le mauvais penchant devienne bon, ce qui signifie qu’il reçoit en vue de donner. C’est la raison pour laquelle les kabbalistes parfois divisent le processus en deux, la correction du désir  et  sa correction finale qui la ramène vers le bien.

Bestowal In Two Phases

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 10.7.12 introduction au livre du Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed