La correction du mal: Tout le long du chemin

Dr. Michael LaitmanUne personne doit découvrir la totalité du récipient corrompu du désir. Mais elle le découvre uniquement si elle veut atteindre le don sans réserve, la bonté. Donc, si une personne n’a pas encore commencé son travail spirituel et ne se connecte pas avec le groupe espérant atteindre le don sans réserve, le Créateur, elle ne s’est même pas approcher du mauvais penchant.

Ainsi, Les Kabbalistes parlent du mauvais penchant qui n’existe pas dans notre monde. Nos désirs corporels ont pour but, la nourriture, le sexe, la famille et les désirs de l’homme visant l’argent, le respect et la connaissance. Dans l’ensemble, cela est appelé le niveau «animal» .

En ce qui concerne le mauvais penchant, il commence à un niveau supérieur si une personne a pour but d’aimer, la connexion et la garantie mutuelle. Si elle agit dans ce sens, alors dans cette mesure, elle découvre de plus en plus la taille de l’inclinaison du mal .En même temps la Lumière lui est révélée, ce qui évoque en elle le désir de se corriger. Finalement, une personne arrive à un état où elle ne peut plus supporter le mal et c’est à partir de ce certain point certain qu’elle commence à le transformer en un bon penchant.

Il ya deux niveaux ici: Bina, ce qui signifie donner sans réserve en vue de donner sans réserve (la correction des 248 désirs) et Keter, recevoir en vue de donner sans réserve (la correction des 365 désirs). Finalement, une personne corrige tout le mauvais penchant.

The Correction Of Evil: Going All The Way

Mais le mal est d’abord révélé quand une personne fait les premières tentatives de donner sans réserve. Ainsi, le mauvais penchant ne se révèle pas dans notre monde, ce qui signifie en la personne qui n’attire pas la Lumière qui ramène vers le Bien dans le but de se corriger. Tous les discernements qui sont révélés aux gens ordinaires n’ont pas besoin de correction, puisque c’est leur nature. Leurs désirs et leurs attributs ne sont pas dans la voie de la vraie connexion.

La vérité est seulement révélée ces jours-ci. Au centre de l’humanité il y a les kabbalistes (les ancêtres) et nous, Bnei Baruch, sont autour d’eux. Tous les autres n’aspirent pas au don sans réserve, mais ils recevront une «illumination» de nous, et alors ils vont comprendre qu’il n’y a qu’un seul chemin – la connexion.

The Correction Of Evil: Going All The Way

Une personne qui tente de former un système de connexion mutuelle est celle qui découvre le mauvais penchant, la force de résistance, sa réticence, et le désagrément de cette idée. Donc, si une personne ne découvre pas son lien avec l’environnement, avec le groupe, elle ne découvre pas le mauvais penchant, car il est seulement découvert dans ce qui est contre la brisure entre nous. Donc, c’est une grande chose à découvrir toute la question de la création, toute l’inclinaison du mal, et seul celui qui avance toujours plus loin, jusqu’à ce que Gmar Tikoun (la fin de la correction) peut le faire.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 10/07/12, « Introduction au Livre du Zohar »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed