Daily Archives: 20 juillet 2012

D’où viennent les Juifs?

Recherche (de ScienceDaily): « En utilisant l’analyse génomique sophistiquée, les scientifiques ont prouvé l’ascendance de plusieurs populations juives et non juives et mieux défini le degré de parenté du peuple juif contemporain. La recherche, si elle peut faire la lumière sur la question, a tout d’abord permis d’amasser plus d’un siècle pour savoir si les Juifs sont une race, un groupe religieux ou autre chose.

« Les traditions génétiques, culturelles et religieuses des juifs contemporain sont originaires du Moyen-Orient depuis plus de trois mille ans. Depuis ce temps, les communautés juives ont migré du Moyen-Orient en Europe, en Afrique du Nord et partout dans le monde. La migration des Juifs vers des lieux nouveaux est connue sous le nom de la diaspora. Cette étude montre que, bien que peuple juif ait connu un brassage génétique avec les populations environnantes, ils ont conservé une cohérence génétique avec la religieuse …

«Nous avons montré que la judaïcité peut être identifiée par l’analyse génétique, de sorte que la notion de peuple juif est plausible. Pourtant, les génomes des groupes de la diaspora juive ont des traits distinctifs qui sont représentatifs de l’histoire génétique de chaque groupe », explique le Dr Ostrer.

« Dr Ostrer a noté, «L’étude soutient l’idée d’un peuple juif lié par une histoire partagée génétique. Pourtant, le mélange avec les peuples européens explique pourquoi tant de Juifs européens et syriens ont les yeux bleus et aux cheveux blonds. « 

Une femme ne doit pas sous-estimer son mariUne femme ne doit pas

Dr. Michael LaitmanQuestion: Selon les statistiques, 85% des femmes partagent tous leurs secrets avec leurs amies, et un pourcentage égal d’hommes partagent tous leurs secrets avec leurs épouses. Imaginons un instant qu’un homme livre ses problèmes à sa femme et parle constamment des actes répréhensibles de ses amis et de la négativité dans son environnement. Cela conduit de nombreuses femmes à penser que l’environnement de son mari est mauvais.

Réponse: Cette femme n’est pas suffisamment formée, elle n’est pas un psychologue. Pour qu’une famille existe en équilibre, la femme doit être comme le psychologue de la famille.

Un homme vient à sa femme de la même manière qu’il venait dans le passé vers à sa mère, nous ne pouvons le comprendre. À cet égard, elle devrait se sentir comme une mère pour lui. Il en a besoin, c’est une nécessité pour lui. Par conséquent, il est écrit: «il quitte ses parents et adhère à la femme. » Ce n’est pas uniquement parce que la femme incarne une force qui donne naissance et se développe. L’homme, pour ainsi dire, doit jeter le bois dans le feu et tout le reste se passe par la force des femmes.

Les gens devraient comprendre cela. Si ce n’est pas le cas, alors bien sûr la femme va commencer à ne pas estimer son mari. Nous avons besoin d’atteindre un état où les hommes et les femmes vont interagir correctement les uns avec les autres, et pour l’instant ce n’est pas le cas.

D’un «Discussion sur l’éducation intégrale » 28/05/12

Comment me préparer le mieux possible au congrès?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est la meilleure façon de me préparer au congrès de Kharkov, en Ukraine? Qu’est ce qui dépend vraimentde moi afin que cela soit le plus efficace?

Réponse: Tout d’abord, il est conseillé d’assister à nos cours, car ils parlent de ce sujet.

Deuxièmement, vous devriez lire les matériaux nécessaires au congrès qui ont été publiés en russe et dans d’autres langues. Je tiens ce spropos du fait que le congrès sera complètement en russe. Bien sûr, il y aura une traduction dans les autres langues.

Les commandements sont les étapes de l’unité

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est la signification de la demande indiquée dans les livres pour s’habituer à réaliser la Torah et les commandements, ce qui finira par nous aider à obtenir une seconde nature de l’amour du prochain?

Réponse: Les actions de correction que je veux mettre en œuvre sont appelés les commandements. Tout d’abord, je dois révéler à l’intérieur de moi-même ce que je dois corriger, comme il est écrit, « Il est impossible de mettre en place un commandement si, dans un premier temps, on ne l’a pas transgressé», ce qui signifie que tout d’abord, nous révélons le manque, le mauvais penchant à l’intérieur de nous-mêmes, et ensuite nous voyons ce que nous devons corriger.

La correction du désir de plaisir dans le but de donner sans réserve est appelée la mise en œuvre du commandement, parce que c’est le précepte du Créateur. Mais pour réaliser cela ce n’est possible qu’au moyen de la Lumière, la force qui est appelée la Torah.

C’est ainsi, toutes les conditions me sont données pour la révélation de mon début égoïste, de mon travail par rapport aux amis et de la clarification de ma relation à eux. Et quand je révèle mon ego, alors je comprends ce qui doit être corrigé puisque c’est le vrai mal, car il me sépare de la force supérieure, du Créateur.

Alors, j’utiliser la force du groupe. Si nous avons le désir de nous unir dans le but de recevoir la force de la correction la, la Torah, alors nous la recevons d’en haut et elle nous unit. Les étapes de notre unité sont appelés les commandements, qui ont été mises en œuvre. C’est ainsi, je mets en œuvre ces parties successives des préceptes du Créateur, Sa volonté par rapport à moi, et, enfin de compte, j’arrive au fait que mon désir de recevoir du plaisir devient un don, et, en fonction de la similitude des qualités, de la force du don sans réserve, le Créateur, est révélé à l’intérieur de celui-ci. Tout cela est réalisé juste à l’endroit où je me trouve sur cette terre et non pas quelque part dans les cieux comme il nous semble.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 01/07/12, « Matan Torah (Le don de la Torah) »

Surgir des faux vêtements

Dr. Michael LaitmanC’est un principe très simple, mais il est très difficile de le garder en tête car il disparaît sans cesse. Il est dit: « Il n’y a rien hormis Lui» et «Sa gloire remplit la terre», mais en même temps chacun se pose la question: «Où est le Créateur? Où peut-on Le voir, Le sentir, et Le découvrir? »

Sa révélation est le but réel de notre vie, même si nous ne le comprenons pas ou nous ne le sentons pas. Il semble qu’il y ait des objectifs différents le long du chemin, mais ce n’est pas vrai. Derrière tout ce que nous voulons, (la nourriture, le sexe, la famille, l’argent, le respect, le contrôle, la connaissance, la réalisation spirituelle, et, éventuellement, tout ce par quoi une personne est attirée) il y a un désir caché de la Lumière, pour le Créateur, qui inclue et apporte à une personne toutes les satisfactions .

Ainsi, même le plus petit désir qui est évoquée dans une personne, est finalement pour le Créateur, mais il nous est caché. Je ne perçois pas ou je ne sens pas ce à quoi j’aspire vraiment. Je veux demeurer, je veux profiter de la vie avec la famille et les amis, mais derrière tout cela il y a toujours le Créateur.

Nous poursuivons des images différentes et leurs vêtements, mais notre véritable but aspiration est en fait vrai que pour lui. Que devrions-nous faire pour que nous ne nous laissions pas berner par tous ces faux vêtements et pour que nous ne passions pas notre vie à chercher dans les coins vides, se cassant la tête contre le mur, et perdant notre temps? Après tout ce qui peut prendre une éternité et ne mène à rien.

Le processus par lequel nous passons, nous enseigne que nous ne serons jamais en mesure de nous satisfaire égoïstement! Tous les vêtements séduisants sont faux et factices. Comment puis-je découvrir que derrière tous les vêtements, même quand je veux profiter des enfants et de la famille, de la nourriture savoureuse ou du repos, je profite du Créateur? La différence se fera sentir immédiatement.

Si, en recevant le plaisir d’un remplissage ordinaire, je suis conscient que je suis en train de faire plaisir au Créateur, mon plaisir sera tout. C’est possible, mais nous devons avoir du plaisirde la même manière, qu’Il le fait, pour neutraliser les vêtements extérieurs et se réjouir dans le but de Lui donner sans réserve, de Lui rendre par ce plaisir, de sorte que nous puissions nous réjouir mutuellement. Alors les vêtements disparaitront et au contraire, vous verrez le plaisir lui-même dans sa forme révélée que sera révélé dans vos vêtements.

Donc, nous devons constamment évoquer la vérité dans le groupe en rappelant les uns aux autres que nous aspirons à la révélation du Créateur, la révélation de l’attribut du don sans réserve, et c’est ce dont nous voulons nous réjouir en fait et non pas ses vêtements. La chose principale, c’est la gloire du Créateur, ce qui signifie Sa grandeur, la grandeur de l’attribut du don sans réserve qui prend constamment soin de nous.

Le Créateur a créé différents objectifs et vêtements faux qui ne cesseront de nous tirer jusqu’à ce que nous L’atteignions. Ces faux vêtements nous attirent sur la voie de la souffrance. Si ces vêtements nous aident à recevoir les vêtements du don sans réserve, la Lumière de Hassadim, nous avançons par la voie de la Torah, le chemin de la Lumière.

Nous travaillons toujours en fonction du Créateur et nous devrions essayer de changer les vêtements: prendre sur nous-mêmes les vêtements du Créateur dans lesquels Il se dissimule Lui-même et cacher notre désir de recevoir en vertu de ce vêtement. Alors, nous respecterons le Créateur, ce qui signifie que nous franchir par-dessus les faux vêtements. J’annule les vêtements avec lesquels Il se dissimule Lui-même, et c’est comme si je me rapprochais de Lui et non pas de ce vêtement en habillant mon désir de recevoir avec ce vêtement. Puis mon intention, mon âme, adhère au Créateur.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 08/07/12, Les Écrits du Rabash