M’étudiez dans le miroir du monde

Dr. Michael LaitmanDans notre monde, nous sommes en contact avec des corps physiques, et il nous semble que nous ayons le libre choix, l’indépendance, et que nous demandons et recevons  des réponses et des réactions. Mais par la suite, nous découvrons que nous nous tenions tout simplement devant un miroir et que les autres n’existaient pas. Mes attributs semblent être comme l’humanité, comme un grand monde autour de moi avec qui je faisais semblant de travailler.

Par conséquent, nous devons comprendre que ce que nous faisons aux autres, nous le faisons à nous-mêmes. Cela ne revient pas à vous en boomerang, mais vous agissez directement contre vous-mêmes. Tout ce que vous voyez autour de vous sont vos propres qualités internes étendues vers l’extérieur.

Et c’est la seule occasion de vous découvrir progressivement. Car si nous découvrions en nous ce désir même lequel le Créateur nous a créés, nous serions constamment coincés en son sein, et alors nous n’essayerions pas de l’examiner, mais nous le percevrions comme une bonne chose, et nous ne penserons qu’à  le remplir. Nous nous en soucierions  comme une mère aimante qui ne se soucie que d’une chose à propos de son enfant : qu’il soit dodu  et en bonne santé. Elle ne critique pas ses qualités personnelles.

Nous sommes pareils dans cette réalité particulière. Il est dit: «Une personne est un petit monde, « et tout ce qui est à l’intérieur, se voit à l’extérieur. Tout le monde qui vous entoure, c’est vous, vous-mêmes, à l’opposé comme si vous le déversiez. Et maintenant, puisque vous voyez  tout ce qui existe comme si c’était en dehors de vous et vous conduisez égoïstement, vous pouvez essayer avec tous vos attributs égoïstes d’atteindre l’amour.

Le résultat est que tout a été créé uniquement dans le but de la correction. Si tous ces attributs restez en vous, vous ne seriez pas en mesure de les découvrir et de les corriger. Et c’est ainsi que vous ne recevriez pas le Kli (récipient) pour la divulgation du Créateur. Mais parce que tout cela semble être en dehors de vous, vous êtes capable de le voir et d’en clarifier le rapport, de le découvrir 613 fois plus grand, et de cette façon de découvrir le Créateur. Ainsi, en vous, le « point dans le cœur » peut être découvert.

De la 1ère partie du cours quotidien Kabbale 09/07/12, Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: