De bons phénomènes négatifs

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quand une personne rencontre une situation négative dans la vie, elle commence généralement à poser des questions telles que «Qu’est-ce qui se passe? Pourquoi cela m’arrive-t-il? « En conséquence, cela « déclenche », soit des mécanismes religieux inhérents, soit des réflexions sur l’équilibre ou l’équité.

Réponse: Le paradigme est très simple. Si je comprends qu’il y a une force qui nous dirige et que nous fonctionnons conformément à ce plan, que ce soit volontairement ou sans choix, nous devons encore réaliser celui-ci comme nous l’avons fait au long de toute notre évolution. Cela signifie que tout ce qui m’arrive se fait conformément à ce plan. Ainsi, les événements positifs ou négatifs se produisent uniquement dans le but d’aider les gens autour de moi et moi-même à progresser.

Après de nombreuses discussions sur ces états où je suis influencé par les autres et par la façon dont ces derniers comprennent et voient leur vie, je commence à comprendre que les phénomènes les plus négatifs conduisent aux meilleurs résultats quand je les utilise pour m’unir et pour m’élever au-dessus de moi-même.

Ce sont ces phénomènes qui me poussent hors de cette vie et m’aident à élever mes sentiments et mon esprit vers l’unité, et en fait sont donc ce qu’il y a de mieux et de plus souhaitables. Je dois en être plus reconnaissant, plutôt que de l’être des sentiments positifs qui me relaxent et qui ne me poussent pas à progresser. Car dans ce cas mon désir étant satisfait, pourquoi devrais-je alors continuer à courir partout.

D’un «Discours sur l’éducation intégrale » 30/05/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: