Regarder le Créateur à travers une loupe

Dr. Michael LaitmanTout a été créé par la Lumière qui agit à l’intérieur du désir de recevoir qui a été créé à partir de rien. Le désir devient plus épais lorsque la Lumière agit sur lui comme de la levure sur la pâte.

La différence entre les différentes phases du désir – de la racine, les première, deuxième, troisième et quatrième phases – issues des différents niveaux du don sans réserve de la Lumière sur le point de quelque chose à partir de rien qui existent dans les racines réelles, jusqu’à ce que ses attributs deviennent totalement opposés à la Lumière. Cela indique que la Lumière l’a fait aussi épais que le dernier, le quatrième niveau.

En fait, tout cela est l’épaisseur créée par les attributs de la Lumière qui se transforment en leur forme opposées comme si cela se brisait à l’intérieur à partir du point provenant de rien. L’obscurité est une réplique de la Lumière. L’obscurité est en réalité la même Lumière, mais sa face postérieure.

C’est pourquoi, en Araméen, «nuit» est appelé «orta» (qui ressemble au mot « Ohr, » ce qui signifie Lumière en hébreu). La nuit, tout est pareil que pendant la journée. La seule différence est que le point de base renverse la Lumière, faisant d’elle, son contraire.

C’est comme si une loupe brisait les rayons et retournait tout. D’un côté, il y a la Lumière, et, de l’autre côté, il y a l’obscurité. Cette loupe est le même point à partir de rien.

Looking At The Creator Through A Magnifying Glass

Ainsi, il s’avère qu’il n’y a rien dans Malkhout qui n’existe pas dans Keter, mais uniquement dans la forme opposée. Cette opposition s’appelle quelque chose à partir de rien. Le Créateur a créé une réplique, une empreinte de lui-même, appelé « l’être créé, » Adam et Eve, un sceau et son empreinte, et ainsi de suite.

Nous devons utiliser tout ce qu’il y a dans notre désir de recevoir, mais d’une manière opposée, pour le transformer, à partir de ce «rien» en lui au lieu de « quelque chose. » Quand nous voulons atteindre cet opposition, nous annulons l’ego naturel en nous et nous devenons semblable à la Lumière une fois de plus.

Toutes les formes du désir viennent de la Lumière qui s’est imprimée dans le point central de l’être créé. Cependant, ces formes sont opposée à Elle de sorte que, dans cette opposition, nous soyons en mesure d’atteindre le Créateur

De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 17/07/12, L’étude des dix Sefirot

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed