Comment pouvons-nous construire l’amour au-dessus de l’ego?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce-que l’amour au-dessus de l’ego?

Réponse: Tout d’abord par les efforts qu’une personne fait dans le groupe, dans l’étude, en utilisant toutes les options, elle devrait estimer très fortement l’attribut du don sans réserve. Une personne passe par de nombreux états du don et du don sans réserve dont elle n’est pas au courant de tout, car elle se sent comme « morte ». Elle peut être dans des états opposés, voulant seulement recevoir, ou se sentant déçue du chemin ou l’inverse, ce qui signifie être de bonne humeur. Mais une personne doit s’élever au-dessus de tous ces états opposés. Il y a l’état lui-même et je m’élève au-dessus. L’état a été envoyé d’en haut par le Créateur, qui veut ainsi vérifier comment nous réagissons et comment nous nous élevons au-dessus chaque état.

Une personne sent généralement l’indifférence et le mépris. Mais si elle dit qu’elle ne veut pas croire ce qu’elle voit et qu’elle commence à faire quelque chose pour retrouver son inspiration, la sensibilité, le sentiment de vitalité dans le don de donner sans réserve, son attitude particulière envers sa correction, ce qui signifie au-dessus de l’indifférence et du mépris, alors progressivement, elle va attirer sur elle la Lumière qui mène vers le bien.

Je commence à estimer l’attribut du don sans réserve, l’avancement vers le Créateur, vers Sa révélation, les états qui sont au-dessus de ce monde. Si je l’apprécie déjà et si j’aspire à donner sans réserve, j’ai un récipient. Je veux ressentir  le fait que je suis perdu dans l’attribut du don sans réserve, ce qui fait me l’apprécier plus que tout. Pourquoi cela arrive soudainement? C’est de cette façon que la Lumière supérieure me donne sans réserve et maintenant je veux aussi avoir cet attribut.

La question est aussi pourquoi je le veux? Je pense que je vais me sentir mieux avec elle, que cela me libérera de tous les ennuis et les soucis. Est-il mauvais de sentir que je n’appartiens pas à ce monde? Beaucoup de gens veulent se détacher eux-mêmes de ce monde.

Donc, je devrais vérifier la raison pour laquelle je fais cela. La Lumière supérieure me stimule et insère l’appréciation du don sans réserve en moi, mais ce genre de don sans réserve, est peut-être un don sans réserve égoïste? Je clarifie moi-même avec l’aide du groupe et des amis, pour voir si je peux, avec l’aide de mon aspiration apparente pour l’attribut du don sans réserve, l’atteindre et le sentir. Ai-je envie de donner sans réserve en vue de donner sans réserve aux autres ou est-ce que je fais cela dans le but de recevoir quelque chose: le respect ou l’appréciation? Je vérifie tout cela au sein du groupe.

Pourquoi dois-je faire cela? Alors vais-je me sentir bien? Non! Alors que d’autres se sentent bien? Oui! Mais est-ce que je sais que c’est ainsi et qu’à l’intérieur je n’ai pas vraiment l’espoir d’obtenir quelque chose en retour? Je vérifie en me demandant si j’aspire à apporter du plaisir au Créateur à travers les amis. Voici mon vrai but éloigné qui  doit être révélé. Je découvre tout à coup que je veux diriger toutes mes actions de don sans réserve vers le Créateur.

Mais là aussi, je dois toujours clarifier les choses, puisque donner sans réserve au Créateur en vaut sans aucun doute la peine. Après tout, Il va certainement comprendre, découvrir et me récompenser pour ma loyauté, et si j’y arrive, toute ma vie est remplie de priorités différentes. Mais non! Je veux donner sans réserve de telle sorte que le Créateur ne sache rien à ce sujet et dans le seul but d’être dans l’attribut du don sans réserve.

J’examine mes actions en fonction de la mesure où je peux dépasser mes désirs égoïstes. Si je ne me suis constamment examiner de la façon de comment m’élever au-dessus de la réception du don sans réserve, je ne serai pas capable d’acquérir  le don sans réserve d’aucune manière. Je dois constamment vérifier ce que j’ai gagné et ce que j’ai perdu et si je peux ignorer mes pertes. Cela signifie, si je peux recevoir une satisfaction et être au-dessus de cela.

J’ai des calculs constants dans mes désirs de recevoir  comme dans quelle mesure je peux rester dans le don sans réserve véritable. L’un repose sur l’autre. Après tout, il n’y a aucun moyen d’évaluer si oui ou non vous faites cela pour vous-même, dans les récipients du don sans réserve, dans l’aspiration de donner sans réserve, mais seulement si en vertu de tout cela il y a des désirs de recevoir que je limitent à construire au-dessus d’eux un Massakh et la Lumière réfléchie, ce qui signifie mes actions de don sans réserve.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 05/08/12, Les Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: