L’unité avec le ressenti

Dr. Michael LaitmanQuestion : En ce qui concerne le grand public, notre méthode doit être le moyen par lequel on leur fournira des besoins de base comme la nourriture, la sécurité et la santé. Comment cela les aide-t-il à révéler le monde spirituel ?

Réponse : Ils révèlent le monde spirituel plus passivement que nous ne le faisons.
Nous évoluons connectés avec le supérieur qui apporte la Lumière qui Reforme pour Lui ressembler.  Cette Lumière que nous transmettons, porte la méthode de la correction. Et ils effectuent uniquement les actions nécessaires sous notre direction, sans se soucier de la lumière et la pratique de cette connexion, est suffisante pour l’apporter dans leur l’environnement. La Lumière aura une incidence sur eux et les fera évoluer à travers la compréhension et le ressenti et alors ils voudront la recevoir eux-mêmes pour avancer vers l’unité et la révélation du Créateur, comme il est écrit : « Tous me connaitront, jeunes et vieux ».

Ainsi, nous devons apporter la méthode de l’unité aux gens afin qu’ils se sentent bien. Nous ne pouvons pas expliquer ce que le « Bien » signifie en réalité; Cependant, La Lumière qui corrige réside dans leurs activités, et grâce à Elle, les gens vont aller de plus en plus loin dans l’interprétation de leurs intérêts jusqu’à ce qu’ils arrivent au Bien et Qui fait le Bien.
Question : Comment cela est-il associé aux besoins primaires des gens simples, par exemple, pour les aliments moins chers?
Réponse : Nous expliquons comment nous unir pour que cette nourriture soit moins chère. Bien sûr, personne ne veux s’unir, mais c’est la condition si nous voulons réaliser quelque chose, et c’est pourquoi une personne paie ce prix. Ensuite, en continuant d’agir dans la même direction, elle découvre que l’unité est un trésor en soi-même: Non pas comme un outil qui vous aide à réaliser quelque chose, mais un état. C’est ainsi que La Lumière agit, nous donnant une nouvelle compréhension.

Ainsi, nous expliquons aux gens que unis ensemble ils auront beaucoup d’avantages. Le soutiens mutuel instillera un sentiment de sécurité en chacun d’entres eux; Leur vie deviendra meilleure, plus sure, etc. Bien sûr, vous devez payer pour cela en étant dans un état personnel par une mesure de convenance personnelle, par une part de votre égoïsme, mais c’est facile et attrayant, avec la participation globale. La force de la masse fera le travail. Et alors, en s’étant rapproché de la réalisation, les gens verront que cela apporte vraiment des avantages, que la solution à leurs problème est trouvée. Cela ne sera pas une répétition des scénarios de la Russie soviétique ou des kibboutz israéliens; le script de l’unité est juste dans le but d’une vie meilleure. Après tout, aujourd’hui nous sommes engagés dans le processus, et seulement par notre participation les gens se réunissent de sorte que cela soit bon et utile pour le développement. Soudainement, ils sentiront que l’unité les attire puisque celle-ci réside dans une racine supérieure, un état supérieur, quelque chose qui les remplit de l’esprit de la vie. Alors ils avanceront.
Question : Où avons-nous besoin de commencer nos explications pour les impliquer au processus ?

Réponse : Nous avons besoin de développer une approche qui permettrais d’expliquer correctement aux gens que l’unité peut rendre la société meilleure, pour réaliser les bénéfices mutuels et avantageux, apprendre à s’aider les uns les autres au lieu de payer avec de l’argent, etc. Certains seront volontaires pour s’occuper des enfants dans un club, d’autres contribuerons autrement, et nous serons tous capables de vivre une vie normale sans argent, dévalué par la crise. Nous sentirons la nécessité et les avantages de la réciprocité.

Bien sûr, sans la Lumière qui corrige, sans intention de s’unir sérieusement, les personnes « partiront » après avoir utilisé les autres. Mais dans ce cas, grâce à notre leadership, les gens vont sentir la nécessité d’une croissance interne. Jour après jour, ils vont découvrir de plus grands désirs qui exigent l’accomplissement, pour le moment égoïste. Et puis, progressivement, les gens viendront à l’intention altruiste à partir de Lo Lishma à Lishma (pas en son nom à en son nom).
Ainsi, tout le monde passe par le même processus; seulement leur point de départ se situe en dessous de notre point. Nous commençons par l’état de «Yisrael», avec les aspirations «droit à Dieu » (Yashar-El), nous avons envie de révéler le monde spirituel. Et ils n’ont pas cette attirance, et c’est pourquoi nous devons les tirer tout le long, d’être ce qu’on appelle la « Lumière pour les nations. » Nous menons la Lumière dans les actions de l’unité, à travers laquelle nous formons des gens. Ces actions sont bénéfiques aux gens, et pendant ce temps, la Lumière cachée en eux les développe.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 05/08/12, « Introduction au Livre du Zohar»

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed