Percer vers une dimension intégrale

Dr. Michael LaitmanNous avons commencé à nous développer à partir du niveau « minéral » au niveau « végétal », et ensuite au niveau animal, nous  somme aujourd’hui au niveau  le plus élevé du “vivant », où chacun s’occupe de lui personnellement, prêt à établir des connections avec d’autres personnes, mais seulement afin d’augmenter sa sécurité, son confort, ou son  pouvoir et ainsi de suite. Ceci est le niveau  d’émotions animales, d’un troupeau, qui ne peut être surmonté.

Cette appel au défi que nous impose la nature intégrale et globale, nous oblige en principe à créer une nouvelle société, une société des personnes  égales, unies, liées entre elle, mais à chaque un sa propre personnalité – uniquement par leur union, cela serait plus élever que le dernier degré, le degré d «Adam». Pour ce faire, nous avons besoin de nous élever au-dessus de nos instincts et surtout de notre comportement actuel conditionné par eux. À cette fin, nous rassemblons des personnes dans le groupe. Nous ne pouvons pas ne  parler avec eux à ce sujet.

Nous devons attirer leur attention sur nos règles de passage au comportement commun, à ce qui nous dirige. Parce qu’ en fait, l’homme  ne perçoit pas que les instincts et les règles intérieures de comportement qui le gèrent, ils proviennent du développement des  générations précédentes et même cela ce n’est pas si important.

L’essentiel est de se déconnecter, de s’élever au-dessus de cela vers une nouvelle union. Quand en s’accrochant à cela, en existant comme un groupe, plutôt que chacun de son côté, nous ressentons le cœur du groupe et le cerveau collectif, alors apparaissent chez nous de nouveaux comportements complètement différents.

Nous devons penser uniquement à la façon de comment être intégré  au maximum au sein du groupe. Et cela  nous guidera, et non pas nos anciens instincts inconscients.
Par conséquent, dans le groupe nous devons jouer le futur stade de communication, le prochain niveau de comportement et de notre relation. Comme les enfants, en construisant des maisons à partir de cubes, en jouant avec des poupées et des voitures, cela leur permet de grandir et ils se préparent à utiliser une vraie voiture, d’avoir de vraies « poupées » vivantes ainsi de suite, ainsi nous devrions jouer la future société de conduite et de véritables communications entre nous, gérées par la penser supérieure commune .

Par conséquent nous ressentirons tout dans notre sentiment commun dans notre cœur commun. Telle est notre mission essentielle.

Par cela nous sortons du degrés animal au degrés de l’homme “Adam” . Cela veut dire, que maintenant nous surmontons les niveaux “minéral” “végétal” et “animal” et nous passons à l’étape suivante.

De cette façon, le groupe a besoin de comprendre sa mission, et non pas seulement une mission  ou un exercice intéressant, mais plutôt une tâche, à travers laquelle nous commençons à sentir ce que cela signifie être “Adam”, cette image  globale, quand ni vous ni moi, mais nous tous, un ensemble complet.

C’est notre mission, sentir l’importance de notre comportement, l’action, notre coopération mutuelle et ce que nous voulons atteindre.

Par conséquent, dans notre travail pratique nous devons insister sur des questions: «Pourquoi dites- vous cela? Pourquoi pensez- vous comme ça?  Quelle est votre idée? Qu’est qui vous à éveiller? », ce n’est pas important.

Cela  n’a pas d’importance maintenant,  qui je suis. Qu’une chose qui nous éveille tous, pour surmonter son égo afin de s’unir ensemble.

Je commence à sentir dans cette union, tout le monde complet, de cette manière, tous nos caractères précédents n’auront plus d’importance, parce qu’ils disparaissent tous dans la nouvelle Union que nous construisons au-dessus de soi même.

D’une discussion sur l’éducation intégrale n °18  du, 29.02.2012

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: