Dans le système analogique, «presque» ne compte pas

Dr. Michael LaitmanQuestion: Les kabbalistes disent que, comme il est écrit: «Puisque le monde est jugé par sa majorité, et que l’individu est jugé par la majorité, s’il effectue une Mitsva , heureux est-il, car il a jugé lui-même et le monde entier sur une échelle du mérite ».Comment est-ce possible?

Réponse: Dans l’ensemble du système, l’individu et le général sont égaux. Nous ne le comprenons pas, parce que nous sommes toujours gérés par des données quantitatives, mais cependant dans l’ensemble du système analogique intégré, même la plus petite partie est cruciale.

Si elle tombe en panne, l’ensemble du système tombe en panne. Il ne peut pas fonctionner avec la moitié de sa puissance ou avec 99% de celui-ci. Tant qu’il y a même un seul défaut, tout le système est désactivé.

Ce sont les lois de la connexion mutuelle entre les âmes, qui, ensemble, font un seul désir. La condition pour que la connexion provient de ceci: « Comme un seul homme dans un seul cœur» quand tout le monde transcende au-dessus de l’égo », « au-dessus de la raison»,

Bien sûr, nous avançons vers cela graduellement en passant par 125 niveaux sur le chemin de connexion complète, mais, même dans le processus, le principe de l’égalité de l’individu et du général affecte les choses de sorte que quand un gramme de moi est ajouté au système circulaire général, cela lui permet d’atteindre le bon niveau. Nous devons utiliser ce principe, ce qui signifie voir la moindre action effectuée par chaque individu comme importante.

Question: Est-ce que cela veut dire que mes corruptions sont aussi transférées vers le système?

Réponse: Oui, et Baal Ha Soulam écrit à ce sujet, mais le fait est que notre système est déjà presque totalement corrompu. Nous commençons la remontée du fond, du pire état, et d’abord corrigeons les plus purs, les plus légers récipients c’est à dire les désirs.

Question: Est-ce que cette loi intégrante fonctionne sur tout le monde ou seulement sur ceux qui en sont conscients ?

Réponse: Tout d’abord, comme le groupe se révèle, une personne entre dans ce système et participe à ses travaux. Par ailleurs, à l’extérieur, il y a le système de tout Israël, puis de l’ensemble des nations du monde. Chaque partie appartient au système en fonction de son poids.

L’unité elle-même est cachée et ce qui nous est révélé pour le moment est que sa croûte, qui est la partie la plus facile à corriger. C’est ici que fonctionne le mécanisme qui permet à chacun de nous de juger le monde à l’échelle du mérite.

C’est parce que, pour le moment, c’est notre monde, la partie qui se révèle aujourd’hui et qui nous est donnée pour que nous puissions y travailler. Nous ne sommes pas entrés dans la pleine intensité de Malkhoutd’Ein Sof encore. Nous découvrons une couche mince à chaque fois afin que nous puissions y travailler.

De le 1erepartie du cours quotidien de Kabbale du 16/08/2012 , «Arvout (Garantie mutuelle) »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: