Le coût économique du réchauffement climatique : cela blesse les pays pauvres et fonctionne pour les riches

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (Nouvelles du MIT): « Même les hausses temporaires et locales de températures endommagent de manière significative la croissance économique à long terme dans les pays en voie de développement, selon une nouvelle étude coécrite par un économiste du MIT.

«Suite aux données météorologiques au cours du dernier demi-siècle, l’étude constate qu’à chaque augmentation d’un degré Celsius dans un pays pauvre, au cours d’une année donnée, réduit la croissance économique d’environ 1,3 %. Toutefois, cela ne s’applique qu’aux pays en voie de développement ; les pays riches ne semblent pas être affectés par les variations de température.

« Des températures plus élevées diminuent substantiellement la croissance économique dans les pays pauvres », déclare Ben Olken, professeur d’économie au MIT, qui participa à la recherche. Alors qu’il est relativement facile de voir comment les sécheresses et un temps chaud peut nuire à l’agriculture, l’étude indique que les périodes chaudes ont des effets économiques beaucoup plus étendus.

«Ce que nous disons, c’est que les effets s’étendent au-delà de [l’agriculture], » ajoute Olken. « Ils influent sur l’investissement, la stabilité politique et la production industrielle. »

Mon commentaire: La Nature (la force supérieure, qui est la même chose) est un système unique et se manifeste donc par son impact sur l’humanité de bien des façons, parfois de manières contradictoires, et qui nous semblent, du moins, sans aucun lien.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: