Un vol dans le monde à venir en restant à sa place

Dr Michaël LaitmanNous vivons dans une seule réalité, même si nous l’appelons par des noms de mondes différents, en pensant qu’ils existent séparément les uns des autres, dans des endroits différents. Comme s’il existait des zones qui sont appelées «ce monde», «le monde à venir», les mondes de Assiya, Yetsira, Beria, Atsilout, Jardin d’Eden, l’enfer. Nous pensons que le système de mondes est organisé comme notre univers, dans lequel il y a de nombreuses galaxies dans différents endroits, proches et lointains.

L’espace spirituel est appelé un «endroit», mais « l’endroit » est le désir de recevoir, qui se modifie en fonction de propriétés nouvellement acquises : plus près vers le don sans réserve ou plus loin. Cependant, le désir reste le même désir qui se modifie et appelle ses états « les mondes », les endroits différents. Comme un homme qui passe de l’état à l’état, et qui peut dire qu’il se déplace d’un endroit à l’autre.

Dès le début, on nous a donné un état appelé «ce monde». Et dans cet état, dans cette réalité, nous devons nous connecter à d’autres qui veulent eux aussi changer cette réalité – changer sa perception. Au fur et à mesure que nous changeons nos désirs, nous sentirons comme si nous nous déplaçons dans d’autres endroits, volons d’un espace à l’autre à l’intérieur de nos désirs, nos sentiments.

Sans cela, il n’y a pas de changement dans la réalité. Seulement avec l’aide du groupe et de la lumière revenant à la source, la sagesse de la Kabbale, la méthode de correction, nous pouvons corriger notre perception, nos sensations tout en restant là où nous sommes. C’est-à-dire, dans les mêmes désirs qui seront corrigés nous nous sentirons différemment, comme dans un autre monde.

De la préparation à la leçon, 24/08/2012

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: