Tout commence par la gratitude

Dr Michaël LaitmanDans la sagesse de la Kabbale nous savons que nous sommes dans un état constant. La seule chose qui se modifie c’est notre sensibilité et notre perception de cet état. Comment pouvons-nous augmenter cette sensibilité?

Si j’ajoute à ma sensibilité, que j’ai reçue aujourd’hui, c’est-à-dire au point dans le cœur, la sensibilité de mes camarades, si j’unis mon cœur aux cœurs de mes camarades – ce sera suffisant pour que je  commence à sentir le véritable état dans lequel je me trouve. Comment pouvons-nous réunir nos coeurs?

Nos tentatives, malheureusement, ne mènent nulle part. Nous adressons cette demande au Créateur, à la lumière. Nous essayons plusieurs fois, mais nous n’avons pas de résultat. Pourquoi? Parce que notre attitude à cet égard est égoïste. Nous voulons recevoir tout le temps, augmenter notre sensibilité du monde dans lequel nous nous trouvons réellement, mais nous n’en voyons qu’un petit fragment très faible. Nous voulons accroître nos facultés égoïstes et absorber ainsi le monde supérieur.

Mais il faut adopter une attitude différente. Cette bonne attitude envers la connexion entre nous, envers le monde supérieur, est basée sur la faculté de gratitude. Remercier! Toutes les actions de l’homme doivent commencer par elle. Il est dit que même si une épée tranchante est posée au-dessus de votre tête, même dans cette situation vous devez remercier et espérer fermement que ce n’est que pour le mieux, et de cette façon la lumière travaille avec vous, pour que notamment dans ces conditions critiques, vous mettre dans une bonne attitude envers La providence Supérieure.
Du séminaire n°7 du Congrès de Kharkov 19.08.2012

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: