Dans le champ de force de la Miséricorde

congrès, groupeQuestion: A partir de quel matériel peut-on construire le récipient spirituel entre nous?

Réponse: Notre récipient est la connexion entre nous. Nous ne sommes pas les récipients, mais les particules négatives sur lesquelles nous devons nous appuyer. Je dois me pousser moi-même, mon « moi » vers l’ami. Mon âme est dans le contact qui se forme entre nous.

In The Force Field Of Mercy

L’ami fait la même chose pour moi et la révélation spirituelle prend place entre nous. Tout l’espace entre nous est notre récipient spirituel. Nous ne sommes que les particules négatives pour lesquelles il n’a plus de besoin, c’est notre ego au-dessus duquel nous avons construit le récipient du don sans réserve.

Mais nous avons construit ce récipient en dehors de l’ego ; il est fait de notre Lumière réfléchie mutuelle, la mienne et celle de l’ami. Un phénomène spirituel est révélé à l’intérieur de ce récipient, dans ce domaine de nos efforts mutuels, la Lumière directe se révèle dans la Lumière réfléchie.

Je ne suis que le corps du Partsouf spirituel, et au-dessus de moi je construis une «tête» dans laquelle toute la Lumière réfléchie et toute la Lumière directe se révèlent. Bien sûr, nous avons besoin d’un «corps» au-dessus duquel nous construisons la « tête ».Mais l’essentiel est la «tête» qui symbolise déjà le niveau humain. Il y a une valeur additionnelle dans ce cas.

Donc, notre mission est de créer ce champ mutuel et de combler l’espace entre nous avec la Lumière réfléchie, avec le don sans réserve. Ensuite, en fonction du niveau du don sans réserve, le niveau de la Lumière en retour, Hassadim, avec laquelle je remplis le monde, le Créateur se manifeste graduellement. C’est dans les mêmes récipients qui me semblent maintenant comme des étrangers de façon délibérée, alors je dois m’employer à donner sans réserve au-dessus d’eux.

Imaginez ce que le monde vous semblerait si vous aviez vu toute l’humanité comme vos propres enfants, pourriez-vous travailler de façon indépendante? Non, vous ne le pourriez pas. Vous ne pouvez pas traiter votre propre enfant comme un étranger, et surtout vous ne pouvez pas le haïr. Mais si vous essayez de traiter les amis comme vos propres enfants, vos efforts vous apporteront le sentiment spirituel. C’est pourquoi on nous a donné le commandement: «Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 08/08/12, L’étude des dix Sefirot

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: