S’il vous plaît ne soyez pas en retard à l’entrée ni à la sortie!

Dr. Michael LaitmanComme il est écrit, «La fin de l’action réside dans la pensée initiale ».Voilà comment cela a été déterminé par le Créateur et c’est ainsi que cela devrait être de la part des êtres créés qui veulent atteindre l’objectif de la création.

« La fin de l’action» est l’adhésion au Créateur. L’adhésion n’est possible que selon l’équivalence de forme, l’acquisition de l’attribut du don sans réserve, lorsque le récipient a les mêmes attributs que la Lumière. L’équivalence de forme dans le récipient est atteinte par l’amour pour les autres qui se réalise dans un groupe d’amis. Dans le groupe, il y a toutes les conditions nécessaires pour la découverte de cet amour par le soutien, la compréhension mutuelle et la coopération.

La chose principale est d’attirer sur nous-mêmes la Lumière qui corrige, ce qui influence le groupe quand il aspire à être adapté à la Lumière. Cela signifie que le groupe veut être connecté -unifié, un, comme un seul homme dans un seul cœur, où tout le monde vise un seul but et tout le monde est incorporé dans tout le monde. Dès lors, nous sommes compatibles avec la Lumière.

Plus grande est la force avec laquelle on se connecte, plus nous surmontons notre ego -l’indifférence, la répulsion mutuelle et les conflits- ainsi la Lumière nous influence plus fortement en révélant en nous un système unifié. Puis, en se connectant à l’autre, ce corps général, nos désirs et nos intentions, se transforment dans le corps de notre âme.La Lumière qui remplit cette volonté générale est appelée la Lumière de l’âme. Ainsi, nous découvrons notre premier Partsouf spirituel, notre premier niveau spirituel.

Essayons d’imaginer cet état et espérons que la Lumière va l’accomplir, mais simplement en lisant une phrase nous sentons que nous avons quitté l’intention correcte, et maintenant nous avons besoin d’y revenir une fois de plus. Ainsi, lors de la lecture de chaque phrase, on doit vérifier les états internes où nous sommes. Ainsi, nous allons créer intentionnellement en nous des « entrées » et des « sorties » constantes, de sorte que nous n’auront pas à passer par de longues descentes et des montées, et avancerons constamment par de telles ascensions et descentes instantanées.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale, 28/08/12, Le Livre du Zohar

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: