L’harmonie entre un homme et une femme

Dr. Michael LaitmanQuestion: Chaque aspect de la vie d’une personne doit être examiné selon la dynamique du développement par rapport aux niveaux minéral, végétal, et animé de la nature et la sortie vers un nouveau niveau intitulé « humain ».Comment voyez-vous cette dynamique dans les relations développées intégrales entre un homme et une femme ?

Réponse : Tout d’abord, nous devons comprendre que le couple, un homme et une femme, doivent participer ensemble à l’étude de l’éducation intégrale , aller sur les mêmes matières, ressentir les mêmes procédés, comprendre et intérioriser la méthode de l’incorporation mutuelle . Tout comme les couples dans le monde animé, un mâle et une femelle, la progéniture, un troupeau, etc. se comprennent mutuellement et instinctivement, nous aussi nous devons faire comprendre aux gens ce que cela signifie être en harmonie avec la nature et entre eux. Cela signifie entre les deux partenaires, entre eux et leurs enfants, entre le couple et leurs parents et d’autres proches.

Nous insistons beaucoup sur le fait que les gens doivent se compléter les uns les autres, comme dans le groupe. Dans l’ensemble, c’est un groupe mutuel, et si chacun comprend sa faiblesse et comment il complète quelqu’un d’autre, alors nous pouvons voir une harmonie intéressante dans la nature, que nous ne pouvons pas trouver entre un homme et une femme d’aucune autre manière. Cela signifie qu’ils n’ « entrent »pas dans les cadres des uns et des autres, mais complètent ces cadres de sorte que finalement il y a une frontière très intéressante par laquelle ils se connectent avec plaisir.

Un champ amusant est créé de type « Yin et Yang », dans lequel l’achèvement est harmonieux et sage. Tout cela se passe afin qu’ils puissent organiser eux-mêmes un petit groupe personnel. Puisque leur objectif est de créer une harmonie collective générale, ils forment un groupe stable puisque tous les autres groupes peuvent changer. Nous insistons sur le fait qu’ils doivent étudier ensemble et lire le même matériau, au moins un peu, 15 minutes par jour, s’ils en ont le temps. Ils ne doivent pas abuser de cette occasion pour étudier ensemble. Les gens devraient avoir le temps de se reposer les uns des autres et de leur groupe. Ils doivent traiter le matériau et être un peu avec eux-mêmes.

Mais pour ce faire, ils doivent se rendre sur le matériel ensemble. Cela amène vraiment les personnes les unes vers les autres. De plus, c’est très utile pour l’étude et la façon de se rapporter à un enfant pour qu’il soit s’inclus dans le système intégré. Plus tard, la division des tâches différentes est remplie lorsque chacun comprend son rôle et qu’il n’y a pas de conflits avec d’autres.

Dans l’ensemble, les gens essaient de réfléchir à la société intégrale, bien que l’ensemble de la société autour d’eux ne soit pas encore intégrée. Pourtant, si ils essaient de se comporter intégralement, et de répartir les tâches et les opportunités autant qu’ils le peuvent, ils commencent réellement à sentir que quelque chose se crée entre eux, comme un enfant qui grandit d’eux, quelque chose qui est dans le moyen et le collectif, qui a composé l’être humain qui, plus tard, s’est divisée en Adam et Eve.

D’une conversation sur l’éducation intégrale 05/03/12

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed