L’impasse israélo-palestinienne

Dr. Michael LaitmanOpinion (Zbigniew Brzezinski, homme politique): «Je pense que nous sommes coincés, et je suis désolé pour les personnes impliquées. Je suis désolé pour Israël. Je suis un enfant de la Seconde Guerre mondiale, et je sais ce que le peuple juif a vécu. Je suis désolé pour les Palestiniens. C’est une mauvaise situation, et je pense que la crise croissante au Moyen-Orient rend de plus en plus difficile l’obtention d’un compromis adopté, parce que l’un ou l’autre côté soit s’estime lésé ou offensé ou en voie de disparition. …

«Si nous nous engagions dans une guerre avec l’Iran. Comment pourrions-nous y mettre fin ? Combien de temps va-t-elle durer ? Qui d’autre sera de notre côté pour nous aider ? Qu’arrivera-t-il localement sur le long terme ? …

« Mais bien pire, nous délivrerions les Européens aux mains des Russes, qui se frotteraient les mains. Les Russes sont très inquiets que le prix de l’énergie, oscillant entre 90 $ et 120 $ en ce moment, ne soit pas suffisamment élevé pour répondre à leurs attentes budgétaires. Mais si le prix du baril s’élevait à 200 $, ils seraient dans une position confortable. Les Européens seraient totalement dépendants. Les Chinois seraient touchés; tout comme les japonais. Cela n’aiderait pas non plus l’économie mondiale. …

« Pour finir et non le moindre, je pense que nous avons certainement les moyens et même une obligation morale de  faire pour les gens du Moyen-Orient, et en particulier pour les Israéliens, ce que nous avons été préparé à faire durant des années aux Européens, puis aux Japonais et aux Coréens. Plus précisément, nous devrions leur donner l’engagement très contraignant et fiable qu’ils sont entièrement couverts par la dissuasion nucléaire américaine, en déclarant publiquement que «toute menace pour Israël, ou pire, une action directe contre qui que ce soit au Moyen-Orient serait considérée comme une action dirigée contre les États-Unis, avec toutes les conséquences qui pourraient en découler. « Nous avons réussi à protéger les Européens et à dissuader les Soviétiques. Nous avons protégé avec succès les Japonais et les Coréens. Nous pouvons certainement le faire pour le Moyen-Orient.  »

Mon commentaire : Israël a développé l’idée que les Etats-Unis se dirigent vers l’élimination de l’Etat d’Israël. Israël ne croit pas qu’il ait le soutien américain. Cela est évident du fait que Jérusalem n’est pas reconnue comme la capitale d’Israël dans les plans du Parti démocrate d’Obama. En ayant soutenu le «Printemps arabe», les Etats-Unis se mettent eux-mêmes sous les coups et ont quitté la place d’acteur indépendant principal. C’est l’opinion en Israël.

Ce qui est important pour nous n’est pas l’opinion des gens, mais l’opinion de la Kabbale parce que cette science est basée sur la connaissance de la source de la Nature, le Créateur. Comme dit la Kabbale, puisque la correction du monde n’est possible que par Israël, les Etats-Unis s’affaiblissent eux-mêmes par leurs plans unilatéraux en diminuant l’impact des forces de correction sur eux-mêmes (Ohr Makif).

Dans notre monde moderne intégral, un politicien doit savoir où le développement humain conduit-vers le monde intégral ; c’est-à-dire, en changeant une personne par l’éducation intégrale et l’élévation, afin d’établir une connexion complète et intégrale entre les gens. Le monde y parviendra rapidement par le bon chemin – l’introduction de l’éducation intégrale, ou par la voie de la souffrance, une guerre mondiale. C’est ce que dit la Kabbale. Si la tête du monde, le Président, n’a pas cette connaissance, sa connaissance «égoïste linéaire » et ses manœuvres ne fonctionneront pas aujourd’hui.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed