Pourquoi commençons-nous à coopérer les uns avec les autres ?

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (Tiré de ‘Technology Review): «Le monde de la théorie des jeux est actuellement en feu. En mai, Freeman Dyson de l’Université Princeton et William Press de l’Université du Texas ont annoncé qu’ils avaient découvert une stratégie jusque-là inconnue pour le jeu de dilemme du prisonnier qui garantit à un joueur de meilleurs résultats qu’à l’autre.

« C’est une surprise monumentale. Les théoriciens ont étudié le dilemme du prisonnier pendant des décennies, en l’utilisant comme modèle pour l’émergence de la coopération dans la nature. Ce travail a eu un impact profond sur des disciplines telles que l’économie, la biologie évolutive et, bien sûr, la théorie des jeux elle-même. Le nouveau résultat aura un impact dans tous ces domaines et bien plus encore. …

«Jusqu’à présent, tout le monde pensait que la meilleure stratégie dans le dilemme itératif du prisonnier était de copier le comportement de vos adversaires lors du tour précédent. Cette approche d’un prêté pour un rendu garantit que vous deux passerez le même temps en prison.

«Alors, les nouvelles qu’il y a d’autres stratégies qui permettent à un joueur non seulement de battre l’autre, mais de déterminer leur temps en prison n’a rien de révolutionnaire. …

La nouvelle approche est appelée la stratégie de déterminant nul (car elle implique le processus de création d’un objet mathématique appelé déterminant vers zéro).

Il s’avère que l’approche du prêté pour un rendu est un cas particulier de la stratégie de déterminant nul: le joueur utilisant cette stratégie détermine que le temps de l’autre joueur en prison est égal au sien. Mais il y a tout un ensemble d’autres stratégies qui font passer à l’autre joueur beaucoup plus de temps en prison (ou beaucoup moins si vous vous sentez généreux).

Le seul inconvénient, c’est que l’autre joueur doit ignorer qu’il est manipulé. S’ils découvrent la ruse, ils peuvent jouer une stratégie qui aboutit à la peine d’emprisonnement maximale des deux joueurs: c’est-à-dire que les deux souffrent ».

Mon commentaire: Récemment, il y a eu de plus en plus de découvertes qui se passent dans le domaine de l’interaction humaine. Cela devrait nous conduire à la réalisation de notre intégralité absolue comme un système unifié dans lequel il n’y a pas de liberté personnelle dans les pensées, les sentiments et les actions. Et c’est seulement le fait de se dissoudre dans tout le monde qui rend libre. Pour le moment, cela semble incroyable, mais nous allons dépasser cette inertie et les limites de notre compréhension de la grande unité de la nature. [89167

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed