Revenir du point de non retour

Dr. Michael LaitmanQuestion: Une personne peut tolérer et s’adapter aux crises et aux contraintes jusqu’à ce qu’elle perde toute son énergie et voit bien qu’elle a franchi un point de non-retour. Peut-il arriver que toute l’humanité soit confrontée à ce problème et finissent par être au point de non-retour?

Réponse: Un point de non-retour est un très bon état. A quoi voulez-vous revenir? Quand je commence à comprendre que mon esprit, mon intellect, ne sert à rien, j’essaie de trouver un moyen de m’en sortir. Donc, j’en viens à la conclusion que je suis celui qui doit changer.

Question: Comment peut-on faire comprendre à une personne que l’ensemble du pool de ressources et d’énergie est presque épuisé et que si nous continuons à glisser un peu plus, il sera impossible de changer quelque chose?

Réponse: Pour cela, il faut « activer » le système d’éducation, l’éducation , la diffusion, la publicité, etc. Nous avons à réaliser à l’avance qu’il est de notre devoir de mettre en garde la société que les changements vont les mener à un prochain état, meilleur, alors qu’une avancée passive sous la pression interne de l’égoïsme ne nous apportera que l’affliction.

Le problème, c’est que nous sommes actuellement dans un état ​​qui ne nous laisse pas parvenir à des solutions. Je parle du point de vue des gens ordinaires, ainsi que des scientifiques, sans parler de ceux qui ont le pouvoir et qui définissent, pour ainsi dire, notre développement social. Ils ne considèrent pas que changer une personne est une solution, et c’est pourquoi tout reste pareil.

Dans une émission télévisée: « Le monde intégré : la formule d’une société intégrale » 03/07/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed