Une personne malade, une société malade

Dr. Michael LaitmanQuestion: Dans l’approche industrielle pour la construction d’une société intégrale , il n’y a pas d’objectifs de gestion clairs, et essentiellement, tout ce système est totalement dépendant d’un élément instable comme une personne, la psyché humaine, et la perception humaine. Par conséquent, le système de gestion industriel n’est pas bon.

Réponse: C’est précisément à cause de cela que le système est déjà dans une crise. Car une personne moderne est incapable de gérer un système complexe, elle se met elle -même par son ego dans une telle situation qu’elle utilise tout ce qu’elle produit pour des objectifs inutiles et totalement étrangers. Regardez ce qui se passe! Dans quelles dettes tout le monde se trouve, à quel point nous appauvrissons la nature! Et tout cela est essentiellement sans objectif.

Question: C’est un paradoxe des systèmes complexes. Plus c’est complexe, plus on peut en faire du profit avec un minimum d’investissement pour la gestion et la supervision, mais avec cela, la plus petite défaillance dans un système complexe apporte des résultats beaucoup plus désastreux que dans un système simple.

Réponse: Je pense que le problème n’est pas dans le système, mais dans l’homme qui veut faire du profit non pas en utilisant correctement le système, mais de toute autre manière. En tout lieu et en tout, toutes sortes de « bulles »gonflées économiquement sont attendus. Nous sommes prêts à inventer quelque chose de possible pour vendre et en tirer profit en dépit du fait que cet argent va seulement rester quelque part dans les banques.

En d’autres termes, nous nous sommes avons essentiellement aventurés dans un domaine tout à fait différent de la voie du développement; nous nous sommes perdus. Et si ce développement était pour le bien-être, d’épanouissement, de progrès … Mais malheureusement, tout cela est juste pour la poche ou la guerre. Par conséquent, la crise est ici un élément épurateur. Et c’est très bien que cela soit révélé maintenant.

Question: Il s’agit d’un indicateur qui montre que la société est malade.

Réponse: Nous ne serons pas en mesure de faire quoi que ce soit, sans changer l’être humain. C’est parce que toute cette crise et tout notre système planétaire sont précisément dans cet état ​​ depuis près de cent ans: une personne malade gère la nature et y insère sa maladie. Nous avons besoin de corriger la personne!

De KabTV « Le monde intégral : formule d’une société intégrale » 01/07/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: