Super-tempête Sandy : dans le piège de l’égoïsme

Dr. Michael LaitmanQuestion : Je suis en train de vous écrire, effrayé par les hurlements du vent et de la pluie; derrière la fenêtre il y a un ouragan. Qu’est-ce qui nous arrive ?

Réponse : Nous sommes pris dans un piège qui a été préparé pour nous par notre nature égoïste. Sous l’influence de sa nature, une personne a tendance à 1) satisfaire ses besoins (raisonnables) de base et 2) satisfaire le désir pour les excès qui émergent en lui sous l’influence de son environnement. Plutôt que de chercher à se rapprocher de la nature, faisant de l’humanité une seule famille, nous nous engageons dans la compétition, l’individualisme et le protectionnisme.

Les intérêts personnels des producteurs nous imposent une société de consommation dans laquelle tout le monde aspire à l’excès en tout. Cependant, ils n’ont jamais atteint le bonheur parce que ce sentiment de bonheur ne les incite pas à faire de nouveaux achats et annule le culte de la consommation.

Tout cela est fait pour remplacer les valeurs spirituelles par les matérielles. Les gens sont limités, élevés avec des feuilletons télévisés, et sont dupés par la culture de masse. Il est plus facile de vendre à ces gens et il est plus facile de les gérer. Le contraste croissant entre l’humanité et la nature intégrante crée différents types de déséquilibres qui se manifestent sous la forme de catastrophes naturelles et sociales.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: