Faut-il attendre 150 ans?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Supposons que dans 100 -150 ans, la sagesse de la Kabbale se soit répandue comme une science spirituelle et que beaucoup de gens la soutiennent. Que faire si nous découvrons que certaines personnes ne sont pas d’accord avec la Kabbale et sont contre elle ? Est-ce que ceux qui étudient la Kabbale seront capables de remplir le récipient céleste qui doit être rempli ? Et si tous les gens ne réalisent pas ce récipient, sera-t-il possible de penser que l’idée de la Kabbale ait été accomplie?

Réponse : Nous ne parlons pas d’un récipient céleste spirituel ou d’environ 150 années de dissémination. Nous parlons du fait qu’aujourd’hui, une personne viole les lois de la nature et ressent les coups, alors qu’elle est frappée de tous côtés. Nous sommes en crise.

La Kabbale explique comment faire pour sortir de la crise, mais pas dans 150 ans. De quels 150 ans parle-t-on, s’il y a des chances que l’on ne vive même pas encore une année ? Les journaux écrivent que nous sommes menacés par des ouragans, que, partout dans le monde, il pourrait y avoir un tsunami, et que l’année prochaine il n’y aura pas de récoltes. Il n’y a pas de temps à perdre. La Kabbale n’est pas une science théorique, elle est très pratique et nous devrions l’utiliser si nous voulons survivre.

Lorsque nous découvrons quelque chose en physique, en chimie ou en médecine et que l’on vous dit soudainement que quelque chose est interdit ou dangereux, que si vous n’écoutez pas certaines choses peuvent arriver, attendez-vous 150 ans? C’est la même chose ici.

On ne doit pas croire en la Kabbale, ni même l’utiliser. La Kabbale vous propose d’avancer consciemment de manière adéquate et aisée.

Une personne sage prévoit un problème et essaie de l’éviter. Là, la sagesse de la Kabbale nous aide. Un imbécile attendra d’être frappé: « Je n’y crois pas, je ne veux pas», comme un enfant qui est puni et qui finit par faire ce qu’il doit, car il n’a pas le choix. La Kabbale ne dit pas que vous devez croire en elle, l’étudier et remplir un certain récipient. Vous devez vous changer ici et maintenant, dans ce monde selon les lois de la nature, afin de maintenir l’homéostasie. Si vous êtes adaptés aux conditions d’homéostasie avec la nature, vous vous sentirez bien, puisque la loi de l’équilibre est ce qui compte.

Si le corps humain est en déséquilibre, la pression artérielle d’une personne augmente, le niveau de sucre dans le sang et d’autres paramètres changent et cela s’appelle une maladie. Aujourd’hui, notre corps et l’humanité sont dans un état de déséquilibre avec la nature et ça fait mal. On vous dit comment vous corriger et atteindre un état d’équilibre d’une manière très pratique aujourd’hui, maintenant, pas dans 150 ans.

Si vous ne commencez pas à vous corriger, l’année prochaine vous ferez face à une menace de sécheresse, de mauvaises récoltes, de tempêtes, etc, sans parler de la crise économique, des crises financières et familiales. On vous propose une solution plus facile à ce problème, de ne pas étudier sous la menace du bâton, mais d’étudier en ouvrant un livre.

Une personne peut dire : «Je ne veux pas étudier la physique, ce n’est pas important pour moi, je vivrai sans elle. » Maintenant, imaginez une personne qui ne connaît pas les lois de la physique, comment peut-elle créer certains mécanismes ou interagir avec quelque chose ? Nous calculons tout de cette manière et construisons des systèmes différents.

Ici, nous avons le libre arbitre absolu, voulez-vous agir ? Alors agissez. Si vous ne le souhaitez pas, n’agissez pas. Voilà tout. La Kabbale ne force personne. Nous diffusons librement la sagesse de la Kabbale sur Internet pour tout le monde et personne n’a besoin de s’identifier. Apprenez à connaître la sagesse de la Kabbale, c’est pour votre bien ! Elle vous aidera à vous équilibrer avec le monde, et à comprendre pourquoi ces problèmes vous arrivent. Vous n’avez pas besoin d’être adepte d’une certaine école, ce n’est pas une religion.

Du Congrès de Géorgie, le 05/11/12, Leçon 1

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed