Accroché au Créateur à travers le groupe

Dr. Michael LaitmanTout au long de l’histoire, depuis plusieurs générations, nous avons connu une période de réalisation de nos désirs matériels jusqu’à ce que nous arrivions à la question sur le but de la vie. Nous sommes à la recherche de la réponse à la question sur le but de la vie, et, à travers cela finalement nous sommes venus au groupe.

Dans le groupe, nous sommes «lavés» comme un vêtement dans une machine à laver, ne sachant pas où, quoi, comment, comme de petits enfants qui ne savent pas où ils sont. Nous restons dans cet état pendant un certain temps, parfois pendant quelques années, jusqu’à ce que nous commencions à avoir des montées et des descentes.

Ensuite, nous sommes secoués. Nous oublions soudainement ce qu’était hier, comme si nous devenions distraits. Parfois, nous sommes possédés par la joie et, tout à coup par la tristesse. Le Créateur commence à nous faire glisser vers la droite et vers la gauche, nous secouant de gauche à droite. Nous nous sentons comme ça émotionnellement et mentalement.

Cela se produit jusqu’à ce qu’une personne comprenne qu’elle ne peut aller tout droit que si elle s’accroche au Créateur à travers le groupe, car le Créateur est toujours au centre du groupe. À cette fin, Il nous secoue et va nous secouer beaucoup pendant longtemps, jusqu’à ce que nous comprenions. La science de la Kabbale nous explique à l’avance pourquoi il nous est donné tous ces états pour que nous nous efforcions consciemment vers le Créateur.

Du congrès de Géorgie, 05/11/2012, Atelier 1

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: