Un travail simple sur l’essentiel

congrès, groupeNous n’avons pas à corriger directement nos désirs actuels aux niveaux du minéral, végétal, animal de la nature. Comme le Baal HaSoulam dit, ils accompagnent la montée du niveau parlant et sont corrigées avec lui.

Question: Qu’est-ce que nous devons faire maintenant, pendant la période de préparation lorsque le niveau parolant ne nous a pas encore été révélé?

Réponse
: Le travail au cours de la période de préparation est très simple: une connexion à la grandeur de l’objectif. C’est ce qu’on appelle «Israël, le Créateur, et la Torah ne font qu’un. » Je me connecte aux amis et, ensemble, nous travaillons sur la reconnaissance de la grandeur de l’objectif. Pour ce faire, nous avons besoin de l’étude, de la diffusion, et tout ce que nous faisons en général, et c’est tout. Ce qui est important est de se connecter afin d’atteindre ce que nous croyons être l’objectif supérieur et c’est tout.

Qui plus est, le but n’est pas extérieur à nous, mais à l’intérieur de la connexion entre nous. Donc, nous travaillons constamment sur la qualité de la connexion de sorte qu’elle sera aussi pur que possible.

Au cours de ce processus, nous découvrons de nombreuses facettes de notre ego, mais seulement dans la spiritualité que nous le reconnaitrons vraiment. Ce n’est pas par hasard que les disciples de Rabbi Shimon ressentirent de la haine envers l’autre, le genre de haine qui n’existe pas ici. Je ne crois pas comment je peux nuire ou tuer l’ami tous les jours, mais en fait, c’est sur ce genre de pensées que mon ego « fait une fixation», et je ne peux pas le faire sortir de ma tête.

Maintenant, cependant, je rencontre des interruptions mineures: Je ne veux pas rester en contact avec les amis, je ne les aime pas, je ne veux pas m’unir à eux, je ne reçois pas l’importance de l’unité dans le groupe. Il semble que je peux encore attendre: «Demain tout s’arrangera et nous nous connecterons et nous souviendrons de la grandeur du but … » C’est notre ego actuel.

Question: Qu’entendons-nous par le terme « connexion » quand il s’agit de la population en général?

Réponse: Pour eux, il n’y a qu’une seule chose: Si nous nous unissons bien avec l’autre, nous nous débarrasserons de la crise et retournons à la vie bonne et confortable que nous avions. Il n’y a pas d’autre choix, puisque la nature elle-même nous oblige à le faire.

Comme le Baal HaSoulam dit, nous sommes une famille, donc nous devons tout simplement être connectés.

De la 3e partie du cours quotidien Kabbale 12/10/12, Shamati n ° 3

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed