Pourquoi le peuple d’Israël ne peut-il être comme tout le monde?

Dr. Michael LaitmanÉdition spéciale: Les événements dans le sud d’Israël

Le résultat de milliers d’années de développement c’est que l’humanité est arrivée à un tournant. Aujourd’hui, le monde ne sait pas où aller, et pourtant, il doit s’élever à un nouveau niveau.

La crise mondiale marque un procédé spécial. Ce n’est pas seulement un changement de paradigme économique – il n’y a rien pour le remplacer. Personne ne peut ou ne sera capable d’inventer quoi que ce soit. Pendant un certain temps, nous continuerons à survivre sur une fondation qui s’écroule, mais la théorie d’Adam Smith, qui était à l’origine du capitalisme moderne, arrive à sa fin. La répartition socialiste des biens essentiels aidera à retarder l’inévitable, mais en principe, la classe moyenne est en train de disparaître, et le niveau de vie occidental va tomber très rapidement.

Il n’y a pas de véritable réponse. Et voici le tour du peuple d’Israël, au nom desquels je parle. Aujourd’hui, nous devons parler au monde entier de la garantie mutuelle, de l’unité et de l’humanité globale dans un monde globalisé. C’est l’impératif de la nature, et il est grand temps que nous réalisions que ses lois sont contraignantes. Le temps est venu, et nous avons la clé. Après tout, nous avons seulement la connaissance de la Kabbale.

Il ne s’agit pas de la réussite de cette opération militaire ou d’une autre. Nous devons aller à la racine du problème et nous unir autour de sa solution. C’est entre nos mains. Nous allons nous reconstruire correctement, et dès que nous commencerons à nous unir, nous remarquerons immédiatement des résultats positifs. Ce n’est pas simplement un jeu psychologique – c’est pourquoi nous évoquons les forces intérieures intégrées en nous. Nous allons tout d’un coup devenir imprégnés d’un sentiment spécial envers le peuple, le pays, la sécurité, et nous-mêmes, et il y aura un sentiment très profond, fondamental, et fort que nous n’avons jamais expérimenté auparavant.

Le peuple d’Israël ne sera jamais en mesure de devenir comme les autres nations. Peu importe combien nous avons essayé, rien n’est sorti de ceci. Au contraire, par leur approche envers nous, les nations ne cessent de démontrer que nous ne sommes pas comme les autres. Dans l’ensemble, il y a deux possibilités: soit ils nous contrôlent, ou nous les contrôlons. Israël ne sera jamais traité de façon égale.

Regardons les choses simplement: nous sommes le centre idéologique du monde. Nous avons jeté les bases des religions et de l’approche de la vie, ce qui peut être vu sur les exemples de philosophes antiques et médiévaux qui écrivent que tout provient de la sagesse de la Kabbale, à partir de notre enseignement. Inconsciemment, le monde nous a toujours traités comme une sorte de base. Cela a commencé à partir de l’époque d’Abraham, bien que nous ne ressentions pas ce fil historique.

Donc, le choix est simple:

  • · Soit les autres peuples règnent sur nous parce que nous avons perdu notre fondation, et nous n’avons rien à leur donner;
  • · Ou nous leur donnons la plate-forme de base, le chemin, et l’objectif –seulement dans la sphère idéologique bien sûr – et alors notre idée gouverne le monde.

Cette «règle» du peuple d’Israël signifie que les pays adoptent ce message d’unité, surtout maintenant que le temps est venu de mettre en œuvre la méthode de la correction, de l’unité et de la garantie mutuelle à travers le monde. Il est dit: «Tout le monde me connaîtra, depuis le plus jeune au plus âgé», «Ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples», «et toutes les nations y afflueront ». Aujourd’hui, alors que nous sommes confrontés à la crise générale, la solution doit être universelle. Et sa nécessité sera axée de plus en plus autour de nous.

Par conséquent, si l’on ne se lève pas avec notre solution au-dessus de tous, ils viendront nous y obliger par la force. Bien sûr, cela se produit inconsciemment, comme une conséquence du développement humain et de l’évolution inévitable, et personne ne comprend la nature des processus. Mais en tout cas, que ce soit en nous faisant remplir notre tâche par la voie de la souffrance , ou bien en nous levant pour leur montrer, nous expliquerons à tout le monde ce qu’il faut faire. Il n’y a rien à craindre parce que cette force conduit notamment à la réussite

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed