Un lit en plume n’est pas un arrêt sur le chemin de la spiritualité

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam: « Introduction à l’étude des Dix Sefirot »,Point 11: Cependant, nous trouvons et voyons dans les paroles des sages du Talmud qu’ils nous ont rendu le chemin de la Torah plus facile que les sages de la Mishna. C’est parce qu’ils ont dit: «On devrait toujours pratiquer la Torah et les Mitsvot, mêmeLo Lishma, et de Lo Lishma on viendra à Lishma, car la Lumière qui ramène vers le bien est en soi. »

Ainsi, ils nous ont fourni un nouveau moyen à la place de la pénitence présentée dans la Mishna mentionnée ci-dessus, Avot : la «Lumière de la Torah ». Elle porte la puissance suffisante pour corriger une personne et l’amener à pratiquer la Torah et les Mitsvot Lishma.

Il s’avère que nous n’avons pas besoin de changer quoi que ce soit à ​​nos vies, nous n’avons pas besoin de nous limiter ou de prêter attention à notre corps, de compter combien nous mangeons, buvons ou dormons. Ce n’est pas grave si je dors dans une couette en duvet ou sur le sol, si je suis assez « bien » pour les autres, envers mes parents, envers moi-même, et ce que je fais. Tout cela n’a pas d’importance, ce qui est important c’est la pratique de la Torah (ce qui signifie l’étude de la Kabbale) de telle sorte que la lumière en elle me ramène vers le bien.

J’ai seulement besoin de cette Lumière et elle gouvernera déjà toutes mes relations: avec moi-même, avec les amis, avec l’environnement, avec le Créateur. La Lumière gérera tout. Je n’ai plus qu’à essayer de tirer la Lumière sur moi et à lui donner une chance de fonctionner. C’est ce que disent les sages.

Ils ont déjà établi les connexions dans le système général des âmes, qui a été totalement brisé, et ils l’ont emmené à travers plusieurs étapes de développement: Babel et l’exil en Egypte. Le groupe qu’Abraham est sorti de Babel s’est déjà développé et a mis en place des liens entre tous ses membres, ce qui signifie les âmes, les parties du système général.

Ils pouvaient déjà construire le premier Temple, et recevoir la Lumière de Mokhin De Haya, afin de donner sans réserve, et puis ils ont chuté de ce niveau et furent exilés à Babylone. Puis ils sont sortis de l’exil et ont construit là-bas le second Temple, au niveau de Mokhin de Neshama, puis ils ont rechuté. Cela signifie qu’ils ont traversé différents niveaux de développement qui ont été nécessaires pour la préparation: trois exils et trois rédemptions. Ainsi, ils ont représenté toutes les corrections personnelles, individuelles, ce que doit accomplir le peuple d’Israël qui fait partie de l’humanité, le groupe qui est à la tête du processus de correction.

Grâce au fait que ce groupe soit passé par tous les exiles, les rédemptions et la destruction des deux Temples au niveau de Mokhin de Haya et Mokhin de Neshama, il a établi un réseau de bonnes et nécessaire connexions à la partie supérieure de l’âme en général, de toute la création, appelée GE. Ainsi, toute personne qui veut se corriger maintenant, a la chance de le faire.

La destruction des deux Temples et l’exil du peuple d’Israël étaient nécessaires afin de revenir à Babel qui est resté sans correction et de s’intégrer avec eux afin de les corriger plus tard. Cette étape, qui a été faite par l’incorporation mutuelle s’est terminée il y a environ cent ans ou même pendant le temps du ARI. Maintenant, n’importe qui veut être corrigé n’a pas à tourmenter son corps ni à vivre dans les conditions de la pénitence, dans lesquelles a vécu le groupe qui a corrigé GE.

Puis ils se sont corrigés séparément des autres nations du monde et ont vécu dans les conditions particulières de « tu mangeras du pain et du sel et boira de l’eau avec parcimonie, dormira à même le sol et travaillera dans la Torah. » Mais après avoir effectué leurs corrections et se sont attachés à l’ensemble du système, ce système existe déjà de manière partiellement corrigée, dissimulé à nous.

Maintenant tout le monde peut utiliser cette incorporation mutuelle des âmes de la nation d’Israël avec les nations du monde; GE, qui est entré dans AHP et intégré à celui-ci. Si une personne veut être corrigée, si les étincelles spirituelles se sont allumées en elle, alors il existe un système qui la soutient, à travers lequel elle peut attirer la Lumière qui ramène vers le bien.

La Lumière va tout arranger car il y a un système qui est prêt à l’absorber et à lui fournir tous les niveaux de correction. Donc, nous ne devons pas nous limiter en aucune façon, tout est possible sauf pour dénoncer ou causer des dommages intentionnellement. Une personne peut avoir un caractère différent et des attributs différents, mais si elle veut travailler dans le but d’attirer la Lumière qui ramène vers le bien, alors elle doit avoir la possibilité d’être intégrée dans un groupe. Son style de vie et son l’attitude envers les autres, la charge accumulée, qu’elle portait avec elle, devrait être laissés à la Lumière, pour qu’elle prenne soin d’elle.

De la 1 ere partie du cours quotidien de Kabbale du 14/11/2012, « Introduction à l’étude des Dix Sefirot. »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: