Dans l’attente de la vie

Dr. Michael LaitmanLe livre L’étude des Dix Sefirot (TES, Talmud Esser Sefirot) nous parle de la structure de notre âme et de l’action qu’elle réalise. Mais cette âme et gelée et immobile maintenant, comme dans un état d’attente, de préparation, dans l’état minimale de son niveau minéral. Dans la mesure où nous étudions à propos de cela, elle s’éveille et prend vie.

Nous pouvons faire cela meme inconsciemment, sans aucun calcul de comment tout cela arrive, simplement en lisant ce livre. Cela est aussi bien puisque par là nous attirons la Lumière que ramène vers le bien, mais nous faisons circuler le sang dans le système seulement avec l’intensité d’une nature minérale.

Si nous voulons participer à ce travail de façon consciente et sentir comment la Lumière agit sur nous, ce qui signifie non seulement lire le TES, mais également de continuer à stimuler l’action de la Lumière consciemment, nous injectons ainsi différents courants de la Lumière de Vie dans notre âme, et elle vient à la vie.

Puis nous sentons ses actions et grâce à cela nous arrivons à la compréhension, à la réalisation et à la participation. Tout dépend de la mesure dans laquelle nous nous identifions avec les écrits, si nous comprenons qu’il s’agit de notre âme. Le mot «âme» est appelé «une partie divine d’en haut», ce qui signifie le désir de plaisir corrigé avec l’intention de donner. Il ne peut pas avoir une particule supérieure à celle là en nous.

Et ainsi petit à petit, nous avançons lentement en attirant sur nous-mêmes la force qui injecte la vie spirituelle en nous. Finalement, une personne commence à sentir et à être incorporée pratiquement dans l’ensemble du processus que le livre nous raconte, tout comme l’auteur du livre qui a atteint tout ce qu’elle décrit.
De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 19/11/12, L’Etude des dix Sefirot

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed