Une facture impayée

Dr. Michael LaitmanMême d’un point de vue ordinaire, sans entrer dans des matériaux sophistiqués, nous voyons qu’il y a un problème avec la nation israélienne. Elle est spéciale, elle est sage et apporte de nombreuses innovations dans le monde. Dans une certaine mesure le monde doit à cette nation son développement dans de nombreux domaines. Pendant des siècles cette nation a tant fait pour l’humanité, mais en même temps, l’attitude envers elle est totalement à l’opposé: Au lieu de les remercier, ils sont accusés, punis, et supprimés de différentes manières.

La nation israélienne a jeté les fondements de la culture, de l’éducation, et des religions. Elle a apporté la morale à l’humanité, même dans les temps barbares, mais personne ne remarque vraiment cela. Apparemment, il y a une raison à cela, inconsciemment les Juifs ne sont pas traités comme n’importe quel autre pays, bien que les gens recherchent des différentes justifications réelles pour cela ; en fait, tout cela découle d’une réclamation interne. Les gens ressentent quelque chose contre les Juifs, et en particulier contre la nation israélienne dans son ensemble, mais ils sont tellement dispersés que, parfois, il est difficile d’appeler cela une «nation».

Le monde entier tente de résoudre ce mystère. Il y a beaucoup d’opinions à ce sujet, certaines sont vraies et d’autres sont moins précises. Mais c’est dans la sagesse de la Kabbale que nous avons clairement trouvé à la fois la question et la réponse au sujet de l’attitude particulière à l’égard des Juifs. La sagesse de la Kabbale explique avec précision comment la nation israélienne est différente, quels sont ses attributs, quelle est sa dette envers le monde, et comment ils peuvent corriger la situation: comment ils peuvent «payer la facture» afin de compenser ce qui manque et atteindre la correction et l’existence correctes.

Ceci est particulièrement important de nos jours, quand la nation juive a reçu son petit «Etat» sur la terre, et est toujours incapable de construire les conditions d’existence correctes.

Il y a un autre problème ici, cette nation, par nature, veut être en bonnes relations avec les autres, ils sont prêts à se connecter et lier d’amitié avec n’importe quel autre pays, ils voudraient être dans la même ligne avec tout le monde et même inférieurs à tous les autres, juste pour bien les traiter.

Mais le monde ne les respecte pas et les rejette. Il est impossible d’acheter une telle attitude positive avec de l’argent, et il est impossible de constamment se défendre contre les ennemis, lorsqu’une partie du monde vient à nous avec des accusations et des attaques physiques, et une autre partie met différentes sortes de pression sur nous: idéologiquement, politiquement, personnellement, etc.

Il y a donc un phénomène particulier dans le monde, que les différents philosophes, politiciens et écrivains ont étudié, mais personne ne comprend l’essence et le fond de la question, puisque la racine de ce phénomène a toujours été cachée. Il est des grands antisémites comme Henry Ford qui ont réussi à comprendre dans une certaine mesure la raison de leurs sentiments. Ils ont cherché en eux en essayant d’équilibrer le sentiment avec la pensée, et de comprendre d’où leur forte haine découle, de s’étudier et de trouver la source de cet attribut spécial. Puis, outre l’attitude négative, ils ont également trouvé pas mal de choses vraies et positives dans la nation d’Israël, mais cela ne les a pas corrigés.

Ils doivent comprendre que même si le monde découvre la vraie raison de l’attitude négative, ils ne corrigent pas le monde avec cela. Ils doivent effectuer des actions différentes dans le monde afin de corriger leur attitude. Et au contraire, quand ils ne se corrigent pas, ils donnent réellement naissance à la haine et l’antisémitisme. Il n’y a donc rien à blâmer dans le monde, tout provient de leur retard dans le rattrapage de la «liste des corrections. »

De la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 23/11/12, “Le rôle de la nation israélienne”

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed