Le monde supérieur est ouvert à tous

Dr. Michael LaitmanUne personne qui vient à la sagesse de la Kabbale se réduit elle-même en esclavage. Si elle entre dans ce système, alors elle s’asservit vraiment elle-même. Il n’y a rien de terrible à ce sujet, car il est impossible d’atteindre ce système de toute autre manière. Si vous allez à des experts spécialisés dans le yoga ou tout autre système, ils vous diront la même chose: Si vous voulez atteindre notre sagesse, notre technique, notre système, vous devez vous détacher temporairement des autres choses, sinon vous ne serez pas capable de le sentir en profondeur.

Soit dit en passant, la sagesse de la Kabbale n’est pas aussi stricte que d’autres systèmes, car elle ne sépare pas la personne de ce monde. Elle doit se marier, élever des enfants, travailler, être connectée au monde, et ne pas s’abstenir de faire les choses, ni aller sur des régimes alimentaires, il n’a pas besoin de faire toutes sortes de choses particulières, exercices physiques, de respiration ou des postures. Il doit être en tout une personne ordinaire dans ce monde. On n’attend rien d’elle, sauf pour une seule chose, c’est à dire les désirs internes et les intentions pour l’objectif. C’est précisément la condition la plus difficile, mais en principe, la seule condition.

Tout le reste n’est pas important. Peu importe ce qu’elle mange, ce qu’elle boit, comment elle vit, ou ce qu’elle fait professionnellement, bien sûr, tant que ce n’est pas un comportement antisocial. Une personne peut être intelligente ou peut être simple. Ce n’est pas grave. En atteignant le monde d’en haut, l’âge ou le niveau de l’éducation n’a pas d’importance. Il est ouvert à absolument tout le monde! Une personne n’est pas limitée en quoi que ce soit.

Du cpngrès de Géorgie 6/11/12, 4ème cours

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed