La génération qui découvre le secret de la création

La sagesse de la Kabbale devrait être dévoilée à l’homme seulement quand il veut comprendre quel est le but de sa vie (le sens de la vie). Et s’il n’a pas encore ce désir, cela veut dire, qu’il est totalement immergé dans la vie de ce monde, qu’il est intéressé seulement par la façon d’organiser et de s’organiser selon son existence, alors il n’y a pas de nécessité de lui dévoiler cette sagesse, elle n’est pas pour lui, mais au contraire, elle ne peut que le perturber. Qu’il continue à se développer de manière égoïste, et qu’il ne touche pas la Kabbale pour le moment.

C’est pour cela que les kabbalistes ont caché durant toutes les générations cette sagesse, jusqu’à ce que l’humanité évolue vers un état tel qu’elle est aujourd’hui, qu’elle se pose des questions sur le sens de la vie.

Nous voyons cela à travers les grands problèmes qui se trouvent dans le monde, par la crise générale qui entoure tout et pénètre tout dans tous les domaines de la vie humaine.

Nous le voyons par le nombre de suicides, par l’état de dépression de l’humanité et par la façon dont le monde se détériore, nous ne savons pas clairement dans quelle direction ni que faire à ce sujet.

Tout se détériore: Même les élites et les gens ordinaires. La classe moyenne disparaît peu à peu, le gel de l’industrie, Le goût de la vie disparait. Nous ne savons pas quoi faire. Nous comprenons que devant nous il pourrait y avoir une troisième guerre mondiale, mais nous regardons cela calmement, comme un sort qui nous attire quelque part, parce que nous comprenons que nous n’avons aucun pouvoir, aucune connaissance, et même plus le désir de résister à cela. Le monde se trouve dans l’épuisement et l’aliénation.

C’est pourtant dans une telle génération qu’il faut dévoiler aux êtres humains la sagesse de la Kabbale, car grâce à elle, ils peuvent comprendre comment sortir de la situation actuelle dans laquelle ils sont désespérés pour s’en sortir, mais aussi de découvrir ce qui les attend: un état éternel, suprême, complet et parfait, qui est grand un milliard de fois plus de ce que nous pourrions sentir dans ce monde.

Du cours virtuel, 18.11.2012

 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: