Sentir le désir de l’enseignant

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que signifie être votre disciple?

Réponse: La question dans ce cas n’est avec moi. Nous parlons d’une loi qui agit dans le système de connexion entre les âmes. Nous devons relier ces âmes dans le système correct avec la bonne connexion. La connexion elle-même existe déjà; nous avons seulement besoin de nous identifier à elle, de se connecter à elle, de la nettoyer de tous nos désordres, d’infuser à l’intérieur d’elle la force de l’amour de nos désirs.

Et donc, un «disciple» est appelé celui qui participe à cela, celui qui accomplit ce travail. Il travaille sur la relation avec moi selon le principe de «Fais-toi toi-même un Rav », et avec les amis selon le principe du«Achète-toi un ami. » Et vers tout le reste, il fonctionne selon «Juger chaque personne à l’échelle du mérite. « Et tout cela est pour atteindre la connexion avec la force supérieure.

Question: Comment la progression sur cette voie peut-elle être examinée?

Réponse: Seulement en fonction du degré d’annulation. Dans le cas contraire, votre examen sera égoïste. Une personne a besoin de s’annuler, retirer sa « partition » interne qui interfère avec la connexion, ne pas s’engager dans quoi que ce soit « derrière le dos », secrètement, mais franchement chercher le point d’adhésion par lequel elle sera en mesure de recevoir la sagesse suprême.

Chacun doit gérer cette liste par lui-même. Idéalement, vous devez savoir ce que je veux, même sans poser de nombreuses questions. Par le biais de cette clarification, vous devez annuler votre ego afin de ne pas répondre à vos désirs corporels et vous livrer à eux. Et puis, quand vous ressentez ce que mon désir est, vous l’exécutez.

Et ce n’est pas important de savoir si je suis au courant ou non, ou si d’autres le savent ou non. Il vous suffit de le faire et d’acquérir par cette connexion, à travers moi, avec un système qui est plus supérieur, avec le Créateur.

Question: En général, nous vous dédaignons, même sans le comprendre …

Réponse: C’est normal, que vous le vouliez ou non. Une morale doit être tirée de ceci: Comprendre votre relation avec le Créateur. Peut-être que pour vous ce n’est pas évident, mais cela ne peut pas être, le fait que vous Le traitiez mieux que moi.

Pour cela, l’enseignant et le groupe sont face à vous, le Créateur est caché, et vous pouvez « pratiquer » sur eux dans l’auto-analyse: «Qui est plus intelligent à mes yeux: moi ou eux? Qui est plus grand: moi ou eux? Ai-je envie de les faire plier en fonction de mes projets, de sorte que je me comporte d’une manière qui est pratique pour moi? Ou malgré tout, je baisse la tête vers le bas et fais tout ce qui est bon pour eux? Combien dois-je annuler mon avis face à eux? »

Tout le travail est dans cela. On vous a donné un «centre d’entraînement», où vous pouvez faire toute la préparation. Si vous ne voulez pas faire ces exercices préparatoires, alors c’est dommage pour vous de perdre votre temps, mieux vaut aller profiter de la vie …

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 26/11/12, «de l’essence de la sagesse de la Kabbale »

 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed