Le monde ne peut plus attendre pour voir la beauté de la mariée

Dr. Michael LaitmanArticle du Baal HaSoulam « Tu m’as Entouré par derrière et par devant »: … qui relie les deux mondes, qui découvre Ses vêtements dans le présent: tout ce qui est fait est un vêtement pour la révélation de la divinité.

Si un homme croit que tout changement qui lui arrive est causé par le Créateur et à chaque instant de sa vie, il continue de construire une attitude adéquate et tout ce qui concerne ce qui lui arrive comme une manifestation de la bonne qui vient du Créateur, alors il devient similaire à un «cheval qui est subordonné à la bride et la têtière du cavalier. » Cela signifie qu’il reste toujours conscient de son manque de volonté de changer le monde, mais il reste attentif à son désir dans le but de changer son attitude envers lui.

Il se rend compte clairement qu’il n’est pas celui qui gouverne et prend des décisions, mais plutôt que tout est défini par la Lumière. Une personne a besoin de reconnaître ce fait à chaque fois, ce qui la fait «se tourner»correctement vers les événements qui lui arrivent. Toute situation est décernée à une personne, dans la mesure de son désir de recevoir du plaisir. Elle doit se comporter «comme si» elle ressentait et se rendait compte de tout autour de lui à partir de ce niveau comme si elle était déjà dans le désir de donner sans réserve.

Seule l’émanation du Créateur est «le bien». Lorsque nous voulons entendre la voix du Créateur, à chaque instant, nous devenons nous soumettre à un impact sans cesse croissant: impulsion après impulsion. Notre tâche est de rester vigilant, de nous adapter à elles, et de mettre en place l’attitude correcte à chaque moment donné. Cela nous permettra d’avancer correctement en conformité avec l’état réel des choses, ce qui signifie que ce n’est pas le cheval qui porte le cavalier où il veut, mais le cavalier qui conduit le cheval et l’amène à l’objectif juste.

Le Créateur nous conduira en nous envoyant diverses situations. Notre rôle est de se rapporter à nos conditions de vie comme bonne et reconnaître que chacun d’entre elles viennent du Créateur, c’est ainsi que nous pouvons nous ajuster sur le chemin et tourner nos visages directement vers le Créateur. Si l’on applique l’effort et s’il on demande au Créateur (la Lumière) de nous aider à comprendre les choses qui nous arrivent de cette façon, Il va progressivement nous changer et nous donner une chance de construire la bonne attitude.

Le Baal HaSoulam écrit dans son article «Tu m’as entouré par derrière et par devant:« Ainsi, de cette façon il y a un contact, également, mais il est dos à dos, ce qui signifie non pas par la volonté de l’habilleur ou celui qui se fait revêtir. Mais ceux qui suivent Sa volonté de découvrir par eux-mêmes les habits royaux dans le présent, de se connecter face à face grâce à la volonté de l’habilleur, car c’est précisément Son désir.

Nous ne révélons pas Malkhout en soi, mais plutôt nous divulguons Ses robes, nous décollons Ses dissimulations et Ses revêtements et nous nous tournons vers Elle pour voir Son visage, comme si nous soulevions le voile qui recouvre le beau visage de la mariée. Donc, cela signifie que l’écorce externe (Klipa), notre attitude égoïste, nous aide à inverser et à amplifier 620 fois notre connexion auCréateur qui est peu à peu révélé.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 30/07/12, Les Écrits du Baal HaSoulam

 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: