La dualité du travail spirituel

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si chacun de nous fait des efforts et sort son point à l’extérieur, à quel moment l’adhérence de ces points se produit entre nous?

Réponse: Soyez toujours prêts pour la dualité. Si j’ai volontairement cherché à mesurer quelque chose, à sentir, alors, d’une part, je vais être éloigné de cela, et d’autre part, je dois construire l’attraction en moi. D’une part, je ne comprends pas, et d’autre part, je pourrais comprendre quelque chose. Et tout cela existe en moi en proportion égale. Si je travaille pour le groupe, d’une part, je dois le regarder comme quelque chose d’absolu, une unité qui est dans la perfection, dans le monde de l’Infini. Chacun des amis est un ange qui a terminé toutes ses corrections. Tous les amis sont unis. Il est un idéal en face de moi, et le Créateur est à l’intérieur de celui-ci.

C’est ainsi que j’imagine tout ce qui est en dehors de moi. Ensuite, je vais avoir quelque chose vers quoi il faut tendre, à l’unité avec des amis, à être inclus dans eux. Je les vois comme des grands, je développe l’envie, la jalousie et le désir de m’intégrer à eux.

D’autre part, ce groupe m’influence, et je dois voir et sentir comme cela arrive souvent dans ce monde. Dans ce cas, je dois communiquer avec eux comme avec des égaux, et peut-être parfois comme un enseignant avec des étudiants, et cela, pour chacun d’entre nous. Je dois les exciter, organiser et les motiver pour atteindre l’objectif, faire des commentaires sur le travail partagé, l’unité, etc.

Ainsi, il y a une sorte de «ciseaux». D’une part, je vois les amis comme des grands, parfaits, et reliés les uns aux autres. D’un autre côté, je crée une relation avec eux comme ceux que je peux remarquer, je peux remonter le moral, je dois organiser quelqu’un que je peux influencer.

Je dois être prêt à traiter le groupe de deux manières, et cela ne devrait pas me déranger. Dans le travail spirituel la dualité émerge toujours. Mais en tout cas, l’un n’annule pas l’autre, il y a le temps pour l’un et pour l’autre. Pour cette raison, vous avez besoin d’apprendre à bifurquer, à regarder les choses de façon plus « bridée », et alors, entre ces deux directions obliques, vous découvrirez comment voir le système plus élevé.

Du congrès de Novossibirsk 9/12/12, Cours 5

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: