Une flamme d’amour

congrès, groupeRabash, « Lettre 24 »: Concernant votre première question au sujet de devoir être vigilent et évoquer l’amour dans les coeurs des amis, que vous trouvez indignes, en fait je vois cela comme nécessaire pour vous. Vous savez ce que Baal HaSoulam a dit, qu’à partir d’homme à homme, on apprend comment se comporter entre l’homme et le Créateur.

Il en est ainsi parce que la lumière supérieure est au repos complet, et il est nécessaire de toujours éveiller l’amour, «Jusqu’à ce que l’amour de notre mariage plaise … »

Et vous devez toujours être vigilent toute la journée et toute la nuit, quand vous ressentez un état de la journée ou bien un état de la nuit.

Nous disons au Créateur, « Le jour est Votre et la nuit est également Votre. » Ainsi, la nuit, aussi, l’obscurité de la nuit, vient du Créateur en faveur à l’homme, également, comme il est écrit, « chaque jour prolifère la parole, et chaque nuit s’exprime la connaissance » (voir le commentaire du Baal HaSoulam, partie 1 point 103).

Il en résulte que vous devez éveiller le cœur des amis jusqu’à ce que la flamme brille d’elle-même, comme nos sages ont dit à ce sujet: «Quand vous allumez les bougies. » Par cela, vous serez récompensé de l’éveil de l’amour du Créateur sur nous. « 

Plusieurs conditions sont impliquées ici. Nous devons d’abord «être vigilent pour éveiller l’amour dans le cœur des amis. « Nous devons le faire tout le temps, ce qui signifie quel que soit mon état: « toute la journée et toute la nuit», ce qui signifie que, lorsque je me sens bien et exalté et aussi quand je me sens mal et que je suis dans l’obscurité.

Malgré tout, je dois évoquer l’amour dans chacun de mes amis, dans n’importe quel état, « jusqu’à ce que la flamme monte par elle-même. » Cela signifie que je dois faire tous les efforts possibles afin de devenir le carburant pour la flamme éternelle. Si je fais ça, alors je suis récompensé évoquant l’amour pour le Créateur, ou l’amour du Créateur pour nous.

Ainsi, nous voyons que cette condition est absolument cruciale, comme une commande qui est au-dessus du temps, le lieu et l’état, qui est une obligation absolue. Par conséquent, nous devons réfléchir à ce que nous faisons ensuite si, sans cette condition, nous ne pouvons pas avancer vers le but. Nous ne devrions pas nous méprendre, que le but est quoi que ce soit d’autre que la réalisation du Créateur, l’équivalence de forme avec Lui, car son attitude envers nous, c’est l’amour ou le désir de donner sans réserve, qui est l’expression de cet amour.

Donc, nous devons constamment tenir à cet objectif: Dans la matinée, une personne doit planifier toutes ses pensées et ses actions et, le soir, il faut calculer ce qu’elle a fait. Et ainsi, jour après jour, toute la journée. Nous devrions tout ramener à cette exigence : pour essayer d’évoquer autant d’amour, ou au moins une prise de conscience, l’importance de l’objectif, qui est le même composant que l’amour, jusqu’à ce que la flamme monte par elle-même. Cela signifie que notre réveil d’en bas doit être si fort qu’il convoquera un éveil d’en haut, et la fusion de ces deux éveils, d’en bas et d’en haut, permettra de créer une grande flamme.

Ce n’est pas seulement un langage figuré. Celui qui aspire sérieusement à l’objectif doit accepter cela sérieusement. Ces conditions sont des lois éternelles.

 

De la préparation au cours quotidien de Kabbale 18/12/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed