Pourquoi donner du plaisir à une pensée?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pour les personnes religieuses les mots «pour plaire au Créateur» ou «pour Lui faire plaisir » sont compris. En termes de l’esprit intégral, le Créateur est la nature. Ainsi, les mots «donner du plaisir à la nature» peuvent sembler un peu étranges, comme si vous vouliez faire plaisir à la loi de la gravité.

Réponse: Imaginez que la nature est cette même force qui donne naissance et développe tous les organismes, toutes les sensations, toute l’intelligence et toutes les choses animées et inanimées, absolument tout.

Beaucoup de gens ont déjà compris que la nature est universelle et qu’elle contient vraiment tout en elle: même l’intellect caché et les sentiments cachés. Nous avons besoin de les révéler, de les inviter à un dialogue partagé. Et vous avez besoin de les développer à l’état où vous sentez tous ces attributs dans la nature.

Question: Est-ce que la nature existe comme une personne et elle ressent du plaisir?

Réponse: Ce n’est pas seulement la vie, mais l’intelligence supérieure existe en elle aussi. Parlez-en à un astronome, avec les astrophysiciens, et ils vous diront que l’univers entier est l’intellect, c’est une pensée. Voilà comment ils le sentent.

Question: Mais pourquoi devrais-je donner du plaisir à une pensée?

Réponse: Vous vous sentirez comme faisant partie de celui-ci et vous commencerez à comprendre que le développement des désirs et vos aspirations pour ce don absolu, qui est inconditionnel, sont ce qui constitue l’état le plus élevé.

Lorsque vous donnez sans réserve, alors à travers vous passent toutes les informations, toutes les énergies, tous les plaisirs, tous les accomplissements à tout le reste. Vous êtes avec Dieu, puisque vous êtes au plus haut niveau de la nature. Vous entrez en équivalence avec elle.

Je comprends qu’il vous manque encore certaines expressions émotionnelles, mais elles viendront progressivement. Après tout, avant vous ne sentiez pas beaucoup de choses dans votre vie, vous les détestiez, vous les avez rejeté, et par la suite vous avez commencé à progressivement les sentir.

Remarque: Théoriquement, vous pouvez comprendre les Indiens, par exemple, il est généralement plus facile de penser qu’un certain genre de personnes jouit, et non pas une loi de la nature, ce qui est difficile à saisir.

Réponse: Pourquoi pas? La Nature est un champ, c’est universel.

Et un individu est quelque chose de concret, avec un volume, avec des frontières précises. La nature est quelque chose qui n’a pas de frontières, pas de limites. Ce n’est même pas notre univers, mais beaucoup plus élevé et plus grand. Nous n’avons pas de mots pour le décrire.

Et si une personne invente pour lui-même une force supérieure, alors il la construit vraiment à son image puisque, après tout, il ne peut pas la décrire d’une autre manière.
[95833]
Du programme de KabTV “Conversations avec Michaêl Laitman” 3/11/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed