Aider une personne à se relèver deux fois

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qui est à blâmer pour le fait qu’une personne stagne et avance lentement?

Réponse: La raison principale en est la paresse. Elle ne s’assure pas que les amis le réveillent et l’obligent. Après plusieurs tentatives infructueuses, la société cesse de faire attention à elle, elle n’est pas obligée de s’occuper toujours de lui.

Elle doit faire appel à elleà deux reprises, comme dans l’exemple du Talmud de l’âne qui tombe et qui est aidé se lever deux fois. Si cela ne fonctionne pas alors ce c’est tout. Elle ne peut pas demander au groupe de constamment le tirer vers l’avant, car ils ont leur propre travail entre eux.

Ils ont essayé de le ranimer une fois, mais elle ne s’est pas réveillée, et ils ont essayé une seconde fois, et encore une fois ça n’a pas marché, donc il n’y a pas de troisième tentative. Si elle veut partir, le laisser faire. Nous devons écrire notre protocole et déterminer l’attitude des amis en fonction de ces conditions.

De la 1ère partie du Cours quotidien de Kabbale du 23/12/12, “Introduction à l’étude des dix Sefirot

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed