La spiritualité ne pas venir par favoritisme

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est l’utilité de faire un effort d’essayer de hâter sa correction si son chemin est prédéterminé: toutes les corrections qu’une personne a à parcourir et toutes ses erreurs et ses transgressions?

Réponse: Si vous ne faites pas d’effort, alors vous ne passerez jamais par ces erreurs et ces corrections. Supposons que vous êtes au CE1e et que vous devez passer en CE2, mais vous ne voulez pas étudier alors vous ne serez pas autorisé à passer en CE2! Qu’advient-il alors? Vous serez punis et tout le monde vous traitera mal: vos parents, les enseignants et l’administration scolaire. Vous resterez en classe de CE1 une autre année supplémentaire afin d’avoir à effectuer tous vos devoirs et afin que vous soyez prêt à passer en classe supérieure.

Avez-vous gagné quelque chose par votre paresse? Alors, pourquoi posez-vous des questions sur le bénéfice de vos efforts? Vous ne pouvez pas passer à la phase suivante, à moins que vous n’ayez terminé la phase précédente parce que le récipient n’est pas prêt pour cela. Comment pouvez-vous le ressentir, comment le niveau suivant sera rempli en vous?

Il est impossible de passer à la prochaine étape spirituelle par «favoritisme». C’est possible dans notre monde, mais pas dans la spiritualité. C’est parce que vous n’avez pas les récipients pour ressentir, et vous avez besoin de les développer par vous-même, par les montées et les descentes, en étant désorientés et en rencontrant des problèmes, en prenant de mauvaises décisions, en essayant de percer par différent non-sens, comme un enfant qui apprend quelque chose.

Sinon, vous ne pourrez pas avancer. Ce sont les lois de la nature, donc il n’y aura aucune tolérance ici et pas de pardon. Etre tolérant, c’est pour quelqu’un qui commet une erreur parce qu’il ne sait pas. Ceci est acceptable seulement chez les gens, mais nous sommes sous un processus clair déterministe dans lequel chaque étape est prédéterminée.

Il est impossible de passer à l’étape suivante sans avoir terminé la précédente en premier, jusqu’à ce que vous soyez imprégnés par elle, et vous ayez acquis connaissances et ressenti; jusqu’à ce que cela soit gravé dans votre mémoire et que vous soyez prêts à avancer avec cette expérience, jusqu’à ce que vous ayez mis ensemble le récipient dans lequel vous ressentez maintenant tous les phénomènes. C’est seulement alors que vous avancerez.

Dans notre monde les choses ne se passent pas de cette façon, ici les gens trouvent différents détours, car ils ne comprennent pas leurs états tout à fait leurs états. Quand la Lumière vient et éclaire notre état, nous comprendrons les raisons pour lesquelles cela se passe de cette façon et pour quelle raison est l’intérêt en elle, et comment quel est le rapport correcte entre elles. Jusque-là, nous agissons à l’aveuglette selon nos instincts animaux.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 30/12/12, «Introduction à l’étude des dix Sefirot»

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: