Comment pouvons-nous arriver à connaître le Créateur?

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, “Un discours pour la conclusion du Zohar“:L’âme est comme ça, aussi: après avoir acquise l’équivalence de forme avec Lui, elle connaît Ses pensées encore une fois, comme elle les connaissait avant sa séparation de Lui, due à la disparité de forme du désir de recevoir.

Question: Quelles sont les pensées du Créateur?

Réponse: Comme il est écrit: “Par Tes actions, nous Te connaîtrons”, ou, en d’autres mots, par mes actions, j’arriverai à connaître le Créateur.

J’essaie d’agir “pour donner sans réserve”, de réaliser des actions de don, mais je ne peux pas. Je demande de l’aide et je l’obtiens. Il y a des changements en moi dont je ne comprends ni l’essence ni la racine. Je m’exerce et deviens comme le Créateur en fonction de ma compréhension des sources et les exemples que le groupe me présente. Ainsi, j’étudie la Torah, ce qui signifie la méthode, le système, les actions du Créateur qui est caché dans la Torah. En imitant ses actions, je commence à Le connaître, à connaître Ses qualités d’amour et du don sans réserve.

Aujourd’hui, j’interprète les paroles en fonction de ma compréhension, sans connaître leur vraie signification. Alors, à travers mes désirs corrigés, j’arriverai réellement à connaître le Créateur. Cela arrive parce que le désir corrigé ressent une espèce d’éveil à l’intérieur appelé « Lumière ». En parlant en général, des tels désirs créent pour moi une image du Créateur d’une certaine façon. Ce n’est pas une figure ni un dessin, ce n’est pas une forme, mais je comprends simplement ce qu’est l’attribut du don sans réserve, l’attribut de l’amour. Je comprends cela comme résultat de mes actions corrigées.

Par conséquent, il est écrit: “Par Tes actions, nous Te connaîtrons”. Par mes actions corrigées, orientées vers le don, je perçois le concept de « Le Créateur ». Dans ce système, je suis connecté et, plus tard, j’adhère à Lui ; ainsi « Israël, La Torah et le Créateur, sont un ». « Israël »se réfère à une personne qui aspire au don sans réserve. « La Torah »se réfère à mon système de correction intérieur, le système de l’âme, ses 613 désirs corrompus que je dois corriger par la lumière qu’elle (La Torah) attire. Alors, les récipients et la Lumière travaillent ensemble. Quand le récipient et la Lumière s’égalisent dans la direction du Don, cela signifie que la Torah se révèle en moi.

Je travaille de façon systématique sur les cinq niveaux de Aviout (l’épaisseur du désir) et passe par des stades d’atteinte de la Torah, en commençant par Sod et en terminant par Pshat,lorsque tout est révélé et j’ai non seulement les Lumières de NRNHY, mais également la Lumière de Yekhida, et non pas différents types de récipients mais le récipient de Keter. Par cela, je reviens dans l’adhésion complète, mais j’y retourne par moi-même avec une lumière qui est 620 fois plus grande que la Lumière initiale, et, par cela, je corrige mes récipients. Au début, j’étais dans Lui sous la forme d’un point qu’Il avait créé comme « Quelque chose à partir de rien », et maintenant, avec Son aide qui vient comme résultat de ma demande, je développe ce point par moi-même, à partir de la « chute », et je me tiens à Sa place, égal à Lui au niveau de Adam (un être humain).

Question: Le Créateur a une pensée, ce qui signifie que je dois être incorporé dans tous les autres et insérer en eux la pensée unique qui est dirigée vers Lui.

Réponse: Autrement, je ne serai pas capable d’assembler mon âme. Cela inclut toutes les autres âmes. Je ne suis qu’un point, et, pour construire mon âme, j’ai besoin de lui rattacher tous les autres.

Question: Qu’est-ce qui est caché dans mon âme, qui est dirigé vers le Créateur?

Réponse: Pour le moment, j’ai un Reshimo (gène spirituel) brisé, une étincelle, la partie postérieure de Nefesh de Kedousha, ce qui signifie un désir bénéfique. Le début de la connexion précédente avec le Créateur m’a été révélé dans une forme éclatée. Je veux gagner à Ses frais, L’utiliser.

Ainsi, l’éveil spirituel apparaît chez une personne. Je veux gagner quelque chose, et, à un certain moment, je ne peux pas trouver rien satisfaisant dans le monde entier. Combien de temps pouvez-vous jouer dans ce « bac à sable? » Je veux grandir et faire des choses réelles, alors je recherche égoïstement un partenariat avec le Créateur dans des conditions d’égalité.«Vous êtes pour moi et je suis pour Vous. Je sais que je dois payer. Eh bien, je suis d’accord, mais que vais-je recevoir en retour? « C’est déjà un état de Lo Lishma (pas en Son nom).

Question: Alors, quelle est notre pensée générale corrigée?

Réponse: C’est l’idéntification totale avec le Créateur, un “embrassement”, un “baiser”, un “accouplement”, ce qui, dans l’ensemble, est appelé “adhérence”.

De la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 05/02/13, “Un discours pour la conclusion du Zohar”

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed