Le Créateur se cache parmi nous

congrès, groupeQuestion: Si la chose la plus importante est de désespérer de mes propres forces le long du chemin spirituel, alors pourquoi avons-nous besoin de faire face à toutes sortes de problèmes corporels, aussi?

Réponse: Le Créateur ne vous rend pas la vie difficile et ne place pas d’obstacles sur votre chemin. C’est vous qui êtes confus. Si vous pouviez écouter les conseils, que nous devons corriger les relations entre nous et que nous devons trouver la connexion entre nous et, en elle, découvrir le monde spirituel dès le premier moment même que vous avez commencé à étudier – alors les interruptions qui sont en constante augmentation ne sembleraient pas comme des interruptions. Au contraire, à chaque fois, elles sembleraient comme la révélation d’une nouvelle épaisseur du niveau supérieur.

Personne ne vous a arrêté pour accepter ce conseil et l’accomplir. Elle n’aurait pas fait une interruption, mais plutôt, vous aurait permis de lever, renforcer et découvrir son essence intérieure appelée la Lumière.

Cependant, vous êtes à la recherche de la révélation du Créateur, et non pas dans le but de donner sans réserve et non en accordant à d’autres, ni parmi les amis, mais dans un endroit totalement différent. Alors, qui est responsable du fait que vous n’avez pas réussi? Vous avez peut être construit différents obstacles qui vous séparent du monde spirituel au lieu de vous en rapprocher à partir du moment où vous êtes arrivé à aujourd’hui. Bien que vous pouvez éventuellement prendre la bonne décision dans cette voie, aussi, c’est par le sentiment de désespoir et de découvrir que nous avons abouti à une impasse et devons retourner pour suivre un chemin différent.

Comme il est écrit (Ecclésiaste 7:29), « C’est la seule chose que j’ai trouvé, que Dieu a fait l’homme droit, mais eux ils ont cherché beaucoup de calculs. » En fait, c’est un point très simple, mais nous n’avons tout simplement pas situé le bon endroit de la brisure. Nous voulons préparer notre propre cœur pour le remplissage. Il s’agit de l’inclinaison de tout le monde.

Cependant, nous ne voulons pas accepter le fait que le lieu de remplissage est parmi nous! Il y a une coupure, un abîme, un vide sombre entre nous, mais cela ne me dérange pas du tout. Je m’inquiète du fait que je n’ai pas de remplissage à l’intérieur de moi! Cela signifie que je pense à un endroit totalement différent au lieu de l’endroit où la force supérieure doit être révélée.

Aussi, j’interprète l’idée d’une force supérieure comme je l’entends, ce qui est aussi un remplissage attrayant, une réalisation merveilleuse, une compréhension, une sensation agréable, mais la véritable force supérieure est totalement à l’opposé de ce que j’imagine. D’être équivalent à elle est en donnant aux autres, de remplir l’autre tout en s’élevant au-dessus de moi-même, sans penser à moi-même, m’annulant, et en me restreignant. Je prends tout de moi et me prive de tous les remplissages, uniquement dans le but de les transmettre à l’autre. C’est seulement au-dessus de moi-même que je cherche un moyen de combler les autres.

C’est le remplissage spirituel que je me sens dans l’autre dans la mesure où je suis prêt à subvenir à ses besoins au-dessus de mes propres désirs et passions, mais nous ne pensons même pas dans cette direction. Parfois, nous avons légèrement touché ce sentiment dans un certain congrès puissant dans le désert, mais, par la suite, chacun de nous revient à ses propres intérêts personnels, et, ensuite, tout a une fin.

Le groupe ne doit pas me soutenir. Il ne me maintient pas à me fixer sur ce seul point élevé. Et mon ego me tire constamment vers le bas à l’abîme. Alors, qu’est-ce que je dois faire?

Tout cela est en raison que nous ne nous soutenons pas et nous ne nous maintenons pas les uns les autres. La force qui peut nous sauver est au milieu de nous, dans la connexion entre nous, dans le troupeau collectif, et non en chacun de nous. La force de notre connexion est la Lumière, et c’est là que nous devrions demander: dans les fentes entre nous, dans les barrières, dans les murs. La Lumière, le Créateur s’y cache.

Nous pouvons y découvrir que si nous commençons à nous connecter les uns aux autres d’une manière à ce que les écarts disparaissent, et, ensuite, juste à cet endroit, vous pourrez découvrir le Créateur, là où Il se cache maintenant.

Le fait est que vous entendez, mais vous n’accomplissez pas les conseils au bon endroit. C’est parce que vous ne pouvez pas accepter ce que le Rabash a dit: « Nous sommes réunis ici pour créer une société pour tous ceux qui souhaitent suivre la voie et la méthode du Baal HaSoulam … »

Nous devons prendre une décision, puis l’exécuter en permanence, mais si tout le monde s’inquiète pour lui-même et pas de l’autre, cela ne mènera à rien. Si je pense à la façon d’accomplir cela par moi-même, ça ne marchera pas. La pensée doit aller que par d’autres, car il s’agit d’un système fermé et analogique.

 

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 13/02/13, Écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed