La crise force au changement des habitudes

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (à partir du Delovaya Gazeta): « Pendant la crise financière, les consommateurs non seulement achètent moins de produits, mais aussi retournent au troc – l’échange de biens, ce qui permet aux clients d’économiser de l’argent. En outre, les réseaux sociaux influencent le comportement des consommateurs européens. Compte tenu des dépenses des européens, ils ont de plus en plus recours à d’autres moyens pour obtenir les produits désirés, échanger des choses. …

« l’adaptation au partage, l’achat en gros et principalement l’achat de biens d’occasion aident de plus en plus les clients à faire des profits. …

Dans le même temps, il y a une prise de conscience croissante de la responsabilité sociale. Cinquante cinq pour cent tentent de réduire la consommation d’eau et d’énergie pour le bien des conditions environnementales, la demande de produits biologiques est en augmentation.

Ces changements dans le comportement des gens sont influencés par Internet. Aujourd’hui, il joue un rôle important dans le développement de la conscience sociale et le comportement. Un quart des répondants croient également que les idées des gens sont façonnées par les réseaux sociaux (Facebook, Twitter), où elles recherchent les critiques avant d’acheter. »

Mon commentaire: Sous la pression, l’égoïsme sera forcé de céder et de rechercher de nouvelles possibilités d’épanouissement. Ceci forme peu à peu les gens en faisant pression sur eux. Il est beaucoup plus facile et plus rapide de s’ajuster aux nouvelles conditions par la méthode de l’éducation intégrale.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: