Un point qui ne vous trahira pas

Dr. Michael LaitmanMalheureusement une personne définit souvent l’effort de manière incorrecte et gaspille beaucoup d’énergie en faisant des choses qui ne contribuent pas à ce qu’elle avance vers la révélation spirituelle et qui apporte le contentement à son Créateur. Elle prend d’abord sur elle-même différentes tâches difficiles, mais en cela, ne combat que contre des moulins à vent, luttant avec des ennemis imaginaires et des forces irréelles qui se dressent sur son chemin.

Il n’est pas facile de dévoiler les forces qui s’opposent au chemin d’une personne. Elles sont très proches d’une personne, et elle ne peut les discerner car elle pense qu’elles sont elle, elle-même. Elles s’accrochent à elle si fortement qu’elles la forcent à penser qu’elles sont une partie inséparable d’elle. Elle ne peut pas les écarter d’elle afin de voir qu’elles sont ses ennemies, comme il est dit: « Les ennemis de l’homme vivent dans sa propre maison. »

La chose principale est de localiser les ennemis qui se dressent sur votre chemin vers le Créateur. Quand une personne commence à trouver cela et se rapproche des discernements réels, elle voit que tout ce qu’elle a sont ses ennemis. Elle n’a rien qui ne lui appartienne, pas d’alliés en qui elle peut avoir confiance et compter comme soutien sur ce chemin en s’appuyant sur leur aide d’une façon pure et correcte. C’est parce que toutes les forces proches se révèlent comme opposée à elle.

Certains de ses désirs, pensées et attributs se moquent d’elle maintenant. D’autres obstacles intentionnellement se positionnent long de son chemin, rendant sa trajectoire future plus difficile, mais en même temps ils se déguisent si adroitement qu’elle croit qu’ils sont en sa faveur. D’autres l’affaiblissent en la retenant, en mettant des pointes dans ses roues, insérant ainsi une force qui agit contre elle et la fait arrêter. Ainsi, ils opèrent contre une personne en vertu de masques différents, la dérange de différentes manières, à la fois directement et indirectement, sournoisement et en utilisant des trucs terribles.

Finalement, une personne découvre qu’elle ne peut compter sur aucun de ses attributs, désirs, ou bien pensées. Ainsi, sur quelle aide peut elle compter, avec qui peut-elle avancer? Il s’avère qu’il n’y a personne! Seulement si elle se tourne vers le groupe à partir du point dans le cœur elle sera en mesure de trouver les bonnes pensées et forces sur lesquelles elle peut compter sur le chemin.

Elle se tourne vers le groupe à partir de son point dans le cœur, puisque c’est le seul point pur en elle, et elle essaie de l’utiliser uniquement en ce qui concerne les amis, se rendant compte qu’il n’y a rien de plus, elle peut investir en eux, sauf cette étincelle. Elle est prudente de ne pas se tourner vers eux avec toutes les autres pensées et désirs, comme une personne qui est malade et qui a peur d’infecter les gens qui sont proches d’elle avec son virus.

Puis elle reçoit de l’environnement tout ce que les autres ont pour avancer vers le bon objectif. Par son auto-analyse, elle a déjà précisé ce que sa perception réelle devrait être, qui ne comprend que les bons attributs qui ont été reçus de l’environnement. Par cela, l’environnement devient une « société d’inhumation » qui l’aide à enterrer tous ses pensées et désirs égoïstes naturels , et reçoit de l’environnement, et en fait du Créateur, de nouveaux attributs.

En allumant l’étincelle dans son cœur avec leur aide, elle commence à construire son récipient spirituel. Cela signifie qu’elle absorbe les pouvoirs et les désirs de la société, de tous les autres, et atteint ainsi sa première correction.

Sauf si une personne change totalement tous ses attributs pour les attributs de la société, elle ne sera pas en mesure de construire le récipient de son âme. Nous devons comprendre puisque nous savons que le désir de recevoir n’est pas raffiné et ne change pas, mais une personne limite son désir initial de recevoir et de sa forme naturelle.

Quand elle reçoit un désir de l’environnement, elle acquière ses premiers dix Sefirot, les attributs du don. Dans la mesure où elle s’annule, elle reçoit des attributs ci-dessus qui viennent à la place de ceux qu’elle a cessés d’utiliser. Ainsi, au lieu d’un récipient restreint, elle reçoit un nouveau récipient.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 11/02/13, Écrits du Baal HaSoulam

 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed