Un temps d’angoisse pour Jacob

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, “Un discours pour la conclusion du Zohar“: Ainsi, même si le Créateur a livré le pays des mains des nations du monde et nous l’a donné à nous, nous ne l’avons pas encore reçu. Nous n’en profitons pas encore. Mais avec ce don, le Créateur nous a donné l’occasion aux fins de rachat, pour être purifiés et sanctifiés et assumer le travail de Dieu dans la Torah et les Mitsvot Lishma (en Son nom).

Question: Hum L’humanité est entrée dans une nouvelle ère de l’évolution quand les désirs changent et les gens commencent à chercher un sens à la vie, ça arrive en Israël aussi?

Réponse: C’est difficile à dire. Dans la Torah, il est écrit que les Juifs sont une «nation obstinée. » Cette nation ne se développe pas comme les autres nations. Aujourd’hui, en fonction de facteurs extérieurs, vous ne pouvez pas dire que le peuple juif est gêné par le manque de sens de la vie. Mais c’est en fait l’inverse: il est indifférent aux problèmes actuels qui se rapportent à notre sécurité, la santé et la situation économique. Il y a beaucoup de discussions, mais pas d’implication réelle. Tant que cela continue, il en sera de même de l’indifférence et l’étanchéité grandissante. S’il y a deux ans nous avons pu apporter des centaines de milliers de personnes dans les rues pour manifester pendant les manifestations de protestation sociale, nous ne pouvons pas le faire aujourd’hui, même pas si les choses empirent.

Question: Alors pourquoi le Baal HaSoulam disait que l’époque actuelle est notre chance de rédemption?

Réponse: Il est dit dans Jérémie 12, «C’est un temps d’angoisse pour Jacob et de là il sera rachetée ».Même dans la pire des situations, lorsque la porte est totalement fermée, elle s’ouvre soudainement. Mais pour que cela se produise, il doit y avoir assez de pression, ce qui pour le moment n’existe pas. C’est un signe que le fruit n’est pas encore mûr et a encore besoin de temps pour mûrir.

Ici, tout dépend de nous. Dans l’ensemble, la nation n’est jamais prête pour une ascension jusqu’à Moïse, qui va tirer (de la même racine en hébreu) le pays vers le haut, est prêt. Même les troubles et les coups appelés «plaies d’Egypte » ne sont pas ressentis par la nation d’Israël, mais ceux qui les éprouvent sont Pharaon et le peuple égyptien. Ce n’est pas par hasard qu’il est dit que le Créateur a passé au-dessus des portes d’Israël. Le fléau de la mort du premier-né est venu sur l’Egypte, mais ne les a pas touchés.

Cela a été tout a été fait donc pour que les cœurs d’Israël deviennent encore plus durs. En conséquence, une personne ne ressent pas tous les ennuis même si les choses ne vont pas si bien, mais il est beaucoup plus difficile pour les autres.

Il s’agit d’un très gros problème, et nous ne devons pas attendre que les choses dans le monde et en Israël s’aggravent. Cela ne va pas du tout avec le plan de la nature et ne provient pas de l’amour des autres. Nous devons faire de notre mieux, en utilisant tous les moyens dont nous disposons pour faire connaître la méthode de correction et au moins le message qu’il est maintenant temps pour la correction du monde. Si les gens ne ressentent pas le besoin pour cela, alors ils devraient au moins savoir à ce sujet, comme les étudiants qui obtiennent leur diplôme de l’école et ont seulement une idée générale de ce qu’ils ont appris. Plus tard, cette idée va devenir un fondement essentiel pour eux.

De la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 17/02/13, Un discours pour la conclusion du Zohar”

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: